Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

4 idées reçues sur les classes prépas et les...

4 idées reçues sur les classes prépas et les grandes écoles

Interview - Francis Jouanjean, délégué général de la Conférence des Grandes Ecoles sur les prépas, s'adresse aux jeunes lycéens amenés à formuler leurs voeux sur la plateforme APB cette année. Il démonte les clichés et idées reçues qu'on peut avoir sur les classes préparatoires (ou CPGE) !

13 Septembre 2017 à 17h00 | | 0 avis

4 idées reçues sur les classes prépas et les grandes écoles

Le choix APB est chaque année aussi complexe que déterminant pour les futurs étudiants qui doivent trouver des repères dans le large éventail de formations, cursus et établissements proposés au sein de l'enseignement supérieur français. Et pour cause, le premier cycle universitaire reste sujet à un taux d'échec qui dépasse les 50%, même s'il varie selon les filières. Pour les futurs bacheliers hésitants, "il faut viser une prépa à la hauteur de ses ambitions et ses notes pour être sûr de réussir", conseille Francis Jouanjean, "Il ne faut pas se sous-estimer ni se surestimer".

Parmi les choix possibles, on trouve les grandes écoles (post-bac) et les classes préparatoires aux grandes écoles ! Or, ces cursus font souvent l'objet de préjugés : difficulté à y rentrer, coût présumé, élitisme, compétition... "Beaucoup de lycéen(ne)s s'auto-censurent et ne tentent pas leur chance", explique Francis Jouanjean, "alors même que la classe prépa reste la voie d'accès privilégiée pour accéder aux grandes écoles de commerce et d'ingénieurs, des grandes écoles qui assurent une insertion professionnelle exceptionnelle (plus de 80% moins de 6 mois après le diplôme)".

Alors, pourquoi privilégier les classes prépas ?

 

1. La prépa est une musculation intellectuelle en 2 ans

Selon Francis Jouanjean, "le meilleur moyen d'avoir une structure intellectuelle de très haut niveau, que ce soit pour accéder aux écoles de commerce ou d'ingénieurs, reste la voie des prépas". En effet, le spectre très large de formations permet de nombreuses compétences et une culture générale importante, socle scientifique solide, et offre l'opportunité d'apprendre à travailler et à raisonner vite et bien, ce qui reste "un atout pour la vie de tous les jours".

 

2. Les CPGE sont présentes sur tout le territoire

"Contrairement à ce qu'on peut penser, les classes prépa ne représentent pas une rupture sociale", continue Francis Jouanjean. "Elles conduisent à rentrer dans de très bonnes écoles et débouchent sur un métier certain. Les CPGE de bon niveau sont également présentes dans les villes de taille moyenne aussi", affirme-t-il.

➜ A lire : 5 qualités à avoir pour rentrer en prépa

 

3. Le travail en prépa est accompagné

Le délégué général de la CGE rassure les jeunes hésitants : "les étudiants ne doivent pas avoir peur d'être lâchés dans l'univers supérieur, puisqu'il y a un accompagnement en prépa (30 heures de cours et de khôlles), ainsi que 30 à 40 élèves par classe, ce qui créé un esprit de camaraderie qui se développe tout au long de l'année". Les profs poussent les élèves à se préparer et à se présenter aux concours qui les correspondent, la compétition n'est pas systématiquement présente.

 

4. Les prépas ne sont pas élitistes

"25% des étudiants en CPGE ont eu mention assez bien ou moins", détaille Francis Jouanjean. Cependant, pour entrer dans les plus grandes prépas de France, il faut bien sûr des notes excellentes. Il rajoute que "le taux d'élèves boursiers CROUS en classes prépas s'élève à environ 30% des inscrits aux CPGE publiques".

 

➜ Voir le dossier : Comment survivre en classe prépa ?

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis