Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Mauvaises offres de stage : 4 conseils pour les...

Mauvaises offres de stage : 4 conseils pour les éviter !

Il n'est pas toujours facile de trouver un stage quand on est étudiant. Face à ces difficultés, les étudiants sont nombreux à accepter le premier stage qu'ils trouvent, et le regrettent par la suite. Stage mal rémunéré, missions beaucoup moins intéressantes que prévues... digiSchool vous donne 4 conseils pour éviter les pièges dans vos recherches de stages !

09 Mai 2017 à 17h15 | | 0 avis

Mauvaises offres de stage : 4 conseils pour les éviter !

Recherche de stage : définir son projet

La première chose à faire quand on recherche un stage, c'est de se demander quels types de stages nous intéressent. Pour cela, il faut définir les types de missions que vous souhaitez exercer durant le stage et les types d'entreprises qui vous intéressent. C'est une étape importante car plus le stage que l'on recherche est vague, plus il est difficile de le trouver !

Il faut aussi que ce stage s'intègre dans votre projet professionnel. Tout dépend, par exemple, du nombre de stages que vous aurez à faire durant vos études et sur quelle durée.

Par exemple, quelqu'un qui souhaite travailler dans la création de sites web a tout intérêt à avoir fait des stages variés, et ne pas avoir comme références uniquement les petites entreprises du coin. Ou encore, pour quelqu'un qui souhaite travailler dans la musique, sans trop savoir s'il souhaite être journaliste, attaché de presse, ou organisateur d'événements, mieux vaut avoir ces 3 types d'expériences avant la fin de ses études !

➜ Voir aussi : Difficultés dans la recherche de stage : que faire ?

 

Offres de stage : comment les décrypter sur internet

Avec internet, tout va très vite. On a accès rapidement à des dizaines d'offres de stages intéressantes... au premier abord ! Il faut donc savoir repérer les offres de stage prometteuses et oublier celles qui n'annoncent rien de bon.

Il faut se poser les bonnes questions :

  • L'offre de stage est-elle complète (informations sur l'entreprise, durée du stage recherché, quelques informations sur le profil du stagiaire souhaité, sur la rémunération et etc.) ? Plus l'offre de stage est complète, plus elle sera fiable. Derrière une annonce trop vague, on peut voir : un employeur qui n'a pas ou peu d'intérêt dans son stagiaire, des missions de stage peu intéressantes, une entreprise mal organisée...
  • L'offre de stage est elle réaliste ? Quand on lit les annonces publiées par les entreprises, on voit souvent les mots "responsabilité" ou "initiative" revenir. Mais, souvent, les offres de stage trop prometteuses (avec peu de sens derrière les superlatifs utilisés !) cachent les stages plus rébarbatifs...

➜ À Lire : Interview : Comment bien choisir son stage ?

 

Rémunération : éviter les offres de stage douteuses...

Pour rappel, la rémunération minimum du stage correspond à 3,60 euros par heure et est obligatoire si sa durée dépasse 2 mois (sauf pour certains types d'associations).

Pour éviter d'avoir à rémunérer leurs stagiaires, certaines entreprises utilisent plusieurs méthodes... Par exemple les stages de 7 à 8 semaines : en fixant la durée du stage juste au dessous du seuil des deux mois, les entreprises évitent (de manière tout à fait légale) d'avoir à rémunérer des stagiaires. Mais certaines vont encore plus loin, en demandant à leur stagiaire de revenir quelques jours (voir quelques semaines) sans convention pour faire la transition. Si cela vous arrive, refusez : vous serez tout à fait dans votre bon droit !

Une autre pratique se développe : celle des offres de stages mentionnant une rémunération "à définir"... Si la durée du stage est supérieure à deux mois, demandez la gratification légale ! Certains employeurs imposent une rémunération au rendement à leurs stagiaires, mais ce système est plus souvent défavorable aux étudiants...

➜ Tout savoir sur : La Rémunération de Stage

 

Ne pas confondre stage et emploi

Au delà des problèmes de rémunération, il faut garder en tête que le but d'un stage reste d'accumuler de l'expérience professionnelle et d'apprendre. Aujourd'hui, les étudiants subissent la pression de leur entourage, voire de leur école, et de l'idée reçue du stage qui débouche sur un emploi. Bien sur, un stage peut déboucher sur un emploi, mais cela concerne surtout les stages de fin d'études, et c'est encore moins un argument pour tout laisser passer durant sa période de stage. C'est d'ailleurs le cheval de bataille du collectif Génération Précaire.

Méfiez-vous des entreprises qui mentionnent "avec possibilité d'embauche en CDI au terme du stage". Si vous postulez à l'offre, ne le faites par pour cette mention et ne vous laissez pas embarquer dans cette logique.

➜ Voir le dossier : Tout savoir sur les stages

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis