Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

Révisez sur digiSchool :

Bac Brevet BTS

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Un tour du monde à la voile à 16 ans

Un tour du monde à la voile à 16 ans

L'Australienne Jessica Watson, 16 ans, est devenue samedi le plus jeune "loup de mer" de tous les temps. Son exploit? Avoir réalisé un tour du monde à la voile en solitaire, sans assistance ni escale. Son périple aura duré près de huit mois.

18 Mai 2010 à 12h28 | | 0 avis

Un tour du monde à la voile à 16 ans


 

23 milles nautiques en sept mois. Telle est la distance parcourue par Jessica Watson, une australienne de 16 ans. Un exploit qui fait d'elle la plus jeune navigatrice au monde à avoir fait le tour du monde en solitaire sans escale. Arrivée au port de Sydney samedi, l'adolescente a eu droit à un retour triomphant, acclamée par des milliers de personnes.

 

En descendant de son bateau long de dix mètres d'un rose fluorescent, la jeune fille a éclaté en sanglots en descendant de l'embarcation, se lançant dans les bras de ses parents. Ces derniers avaient fait l'objet de vives critiques pour l'avoir laissé tenter cette épreuve risquée.

 

Un tour du monde en solitaire à 16 ans

 

"Les gens ne te croient pas capable d'accomplir une chose pareille. Ils ne se rendent pas compte de ce dont les jeunes (...) sont capables", a déclaré Jessica Watson à l'adresse de la foule venue l'accueillir. Parmi elle, le Premier ministre australien Kevin Rudd qui a enlacé "la nouvelle héroïne de l'Australie".

 

"Je ne suis pas d'accord avec le Premier ministre, a soutenu l'adolescente, déclenchant des rires dans le public. Je ne me considère pas comme une héroïne. Je suis une fille ordinaire qui a cru en son rêve", a-t-elle corrigé.

Un record qui ne sera pas pourtant officiel, le World Sailing Speed Record Council n'ayant plus de catégorie des «plus jeunes». Son exploit restera néanmoins gravé, si ce n'est dans les annales, mais dans les esprits.

 

S.P avec agence

 

Crédits : tipnew/lh

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis