Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Roselyne Bachelot et le « désastre » français

Roselyne Bachelot et le « désastre » français

 

22 Juin 2010 à 10h45 | | 0 avis

Roselyne Bachelot et le « désastre » français

 

La ministre des Sports Roselyne Bachelot a épinglé l'équipe de France de football hier, à l'issue d'une réunion avec les joueurs. Elle a ainsi affirmé lundi que les joueurs avaient "terni l'image de la France" et que le football français affrontait un "désastre".



Au lendemain de la « mutinerie » des joueurs français, pour apporter leur soutien à Nicolas Anelka, exclu pour avoir insulté le sélectionneur Raymond Domenech, Roselyne Bachelot a fait du rappel à l'ordre. A l'issue d'une réunion avec les Bleus, cette dernière a indiqué avoir dit aux joueurs que le "football français affrontait un désastre".

 

"C'est l'image de la France que vous avez ternie"

 

"J'ai dit aux joueurs que ce sont nos gosses, nos enfants, pour qui vous ne serez peut-être plus des héros. Ce sont les rêves de vos compagnes, de vos amis, de vos supporteurs que vous avez peut-être brisés. C'est l'image de la France que vous avez ternie". Et Roselyne Bachelot d'ajouter : "J'ai dit aux joueurs que le football français affrontait un désastre pas parce qu'elle avait perdu un match mais parce que ce désastre était un désastre moral. (...) Ce n'est pas seulement un mauvais moment à passer. Plus rien ne sera plus comme avant. Je l'ai dit aux joueurs dans un entretien extrêmement émouvant."

 

A 16 heures, ces derniers doivent affronter les Bafana Bafana d'Afrique du Sud? Un match qui pour Roselyne Bachelot, se jouera "dans votre coeur, dans votre âme". Forte de cette remise en place, la ministre des Sports prévoit d'ores-et-déjà de continuer "le combat de la moralisation financière du sport" et veut réhabiliter "une charte de la déontologie" instituée par la FFF après l'Euro-2008, "foulée aux pieds" selon elle. Et de préciser que le joueur qui ne se soumettrait pas à cette charte ne serait pas sélectionné "pour un Euro ou un Mondial".

 

S.P avec agence

 

Crédits : lhommepostmoderne/francesoir

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis