Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

Révisez sur digiSchool :

Bac Brevet BTS

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Quand Landis avoue, Armstrong trinque

Quand Landis avoue, Armstrong trinque

 

21 Mai 2010 à 08h42 | | 0 avis

Quand Landis avoue, Armstrong trinque

 

L'Américain Floyd Landis, dont la victoire dans le Tour de France en 2006 avait été annulée après un contrôle positif à la testostérone, passe aux aveux. Sur le site Espn.com, il affirme avoir eu recours au dopage durant l'essentiel de sa carrière. Et met en cause Lance Armstrong qui l'aurait aidé à comprendre l'usage de produits dopants.



 

"Je veux laver ma conscience, je ne veux plus faire partie de ce problème". Le coureur cycliste Floyd Landis joue carte sur table et révèle au site de la chaîne sportive américaine Espn s'être dopé pendant la majeure partie de sa carrière. Après avoir nié en bloc durant des années, il explique avoir utilisé différentes substances. Telles l'EPO, de l'hormone de croissance humaine et des transfusions sanguines, ainsi que des hormones féminines ou encore de l'insuline. Le tout pendant les années où il a couru pour la formation américaine US Postal (de 2002 à 2004) et pour l'équipe suisse Phonak (2005 et 2006).

 

"Je veux laver ma conscience"

 

Espn.com écrit que le coureur, âgé aujourd'hui de 34 ans, avait dépensé jusqu'à 90.000 dollars par an pour des produits dopants. Sa soudaine rédemption fracassante s'est accompagnée de l'envoi de courriers électroniques des dernières semaines à des autorités antidopage et des institutions cyclistes, notamment sa Fédération et la Fédération internationale (UCI), a indiqué Floyd Landis.

 

Des documents qui impliqueraient des dizaines d'autres coureurs, directeurs sportifs et patrons d'équipe. Par ailleurs, le cycliste propose aux autorités antidopage américaines de mettre ses journaux et cahiers d'entraînement à leur disposition.

 

Armstrong l'aurait aidé

 

Sous la bannière d'US postal, Landis a accompagné Lance Armstrong pendant trois de ses sept victoires dans le Tour de France. Or, selon l'édition de jeudi du Wall Street Journal -qui a pris connaissance de trois de ses e-mails- ce dernier affirme qu'il a commencé à se doper sous la houlette de Johan Bruyneel, alors directeur sportif d'US Postal. Il met ainsi en cause Lance Armstrong qui l'aurait aidé à comprendre l'usage des produits dopants.

 

Dans l'un des e-mails de Floyd Landis, on peut y lire : "Il (Lance Armstrong) et moi avons eu de longues discussions pendant nos sorties d'entraînement pendant lesquelles il m'expliquait aussi l'évolution des tests contre l'EPO qui rendait du coup nécessaire les transfusions (sanguines)".

 

S.P avec agence

 

Crédits : Reuters/leforik

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis