Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les jeunes, nouvelles victimes de la solitude

Les jeunes, nouvelles victimes de la solitude

La Fondation de France a publié hier son rapport 2014 sur « Les Solitudes en France ». Si les personnes âgées sont les plus touchées, les jeunes font également une entrée remarquée.

08 Juillet 2014 à 11h48 | | 0 avis

Les jeunes, nouvelles victimes de la solitude

Les gros chiffres

La Fondation de France a publié hier son rapport 2014 sur les Solitudes. Réalisée auprès de 4007 personnes jointes par téléphone, l’enquête souligne plusieurs phénomènes. Tout d’abord, elle révèle qu’un français sur huit est seul, c'est-à-dire sans relations sociales au sein des cinq réseaux possibles : familial, professionnel, amical, affinitaire, voisinage.

L’enquête indique également qu’un Français sur trois risque de devenir seul car n’ayant accès qu’à un seul réseau social. Par ailleurs, on apprend aussi qu’un Français sur dix se sent exclu, abandonné ou inutile. Par rapport à l’enquête de 2010, les résultats indiquent une dégradation du lien social qui désormais touche également les jeunes.


Les jeunes urbains

Parmi ces jeunes Français qui risquent de devenir seul, la Fondation de France fait un focus sur les jeunes urbains en logement social. Ceux-là organisent leur sociabilité autour du réseau amical et prennent, pour un temps, de la distance vis-à-vis de leurs familles. Pas encore insérés professionnellement, ils n’entretiennent pas non plus de relations avec leurs voisins.

Car en effet, la solitude se fait davantage ressentir dans les grandes villes que dans les milieux ruraux. 16% des habitants des zones rurales déclarent ne pas avoir de contacts avec leurs voisins, contre 21% des habitants résidant sur des unités urbaines de plus 100 000 habitants.

Parmi les facteurs aggravants, la pauvreté et le chômage. Or, dans ce domaine, les chiffres ne sont pas bons et contrairement à ce qu’on pourrait croire, les réseaux sociaux sur internet ne compensent pas : 52% des jeunes de 18 à 29 ans en situation d’isolement fréquentent les réseaux sociaux.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis