Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Interdiction de distribuer des préservatifs au...

Interdiction de distribuer des préservatifs au Boston College

Cette information délivrée par le nytimes.com nous est relayée par mediapart.fr. Deux étudiantes militant pour l'association Boston College Students for Sexual Health, qui a pour but d'informer les étudiants sur leur vie sexuelle pour la développer en toute sécurité, se sont fait rappeler à l'ordre par le doyen du Boston Collège, Paul J. Chebator et le directeur de la vie universitaire, George Arey.

11 Avril 2013 à 17h04 | | 0 avis

Interdiction de distribuer des préservatifs au Boston College

Interdiction de distribuer des préservatifs

Le Boston College est une université catholique huppée de la capitale de l'Etat du Massachusetts. L'année universitaire y coûte 35.674 dollars soit 28.000 euros. Chelsea Lennox et Lizzie Jekanowski y sont étudiantes. Elles appartiennent également à une association qui milite pour faire de la prévention contre les maladies sexuellement transmissibles et les rapports non protégés, la Boston College Students for Sexual Health (BCSSH). Elles ont pour habitude de distribuer des préservatifs à l'entrée de la cité universitaire ainsi que du lubrifiant et des fascicules sur la prévention.

Le mois dernier, elles ont reçu une lettre du doyen et du directeur universitaire du Boston College, sous forme d'injonction officielle leur intimant d'arrêter immédiatement leur distribution de préservatifs : "la distribution de préservatifs n’est pas conforme à nos valeurs et nos traditions". On peut se demander si le sida fait partie de ces valeurs et traditions ? En effet, ce qui peut être compris au-delà de cette injonction, c'est que l'université prône l'abstinence totale. Une attitude qui se place malheureusement aux antipodes de la réalité.

En effet, les deux jeunes filles distribuent pas moins de 5000 préservatifs par semestre.


La guerre des associations

Chelsea et Lizzie ont malgré tout un certain nombre de parents d'élèves et d'associations de leur côté. Ces derniers sont conscients que sans protection, les risques qui se profilent à l'horizon ne sont pas négligeables : MST, Sida, mais aussi grossesses non désirées... Ce qui est plutôt mal vu dans les bonnes familles.

Face à elles, il y a l'association Pro-Life Club. De jeunes étudiants conservateurs qui font la guerre à la BCSSH. Leur présidente, une étudiante du nom de Katelyn Conroy, soutient que : "faire distribuer des préservatifs sur le campus est le type d’activité universitaire qui renforce la culture du racolage". C'est elle qui en particulier a dénoncé Chelsea et Lizzie pour avoir continué la distribution de préservatifs, ce qui peut coûter cher aux deux jeunes filles. Elles risquent désormais des sanctions disciplinaires qui peuvent aller jusqu'à l'exclusion.

Un vrai feuilleton américain du dimanche après-midi... Mais ce qui fait peur, c'est que l'on est dans le monde réel !

Crédits : © Rido - Sergejs Rahunoks - Fotolia

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis