Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

INPES : les 15-30 ans sont en bonne santé et b...

INPES : les 15-30 ans sont en bonne santé et bien informés

L'INPES (Institut national de prévention et d'éducation pour la santé) a publié mercredi une étude sur le santé des 15-30 ans. Il fait le point sur les bonnes et mauvaises habitudes des jeunes et passe au crible leurs addictions, leur sommeil, leur recours aux soins... Découvrez les résultats.

07 Juin 2013 à 10h51 | | 0 avis

INPES : les 15-30 ans sont en bonne santé et bien informés

Des jeunes en très bonne santé

Première bonne nouvelle de cette enquête publiée mercredi par l'INPES : les jeunes sont 96% à se déclarer en bonne santé ! 48% considèrent même que leur santé est excellente. Toutefois, ce dernier chiffre diminue avec l'augmentation de l'âge : 59,5 % des 15-19 ans se disent en très bonne santé, alors que les 20-25 ans ne sont plus que 45 % à le penser.

Le sexe a également une influence sur cette impression : 80% des hommes se disent en bonne santé contre 70% des femmes. Elles sont également plus anxieuses (36% contre 28) et plus sujettes aux problèmes de dépression (34% contre 24%). 

Cette bonne santé globale est très certainement due au fait que les jeunes consultent assez régulièrement un médecin généraliste. 80% des 15-30 ans en ont vu un au moins une fois dans l'année. Dans 49% des cas, c'était pour un contrôle de routine : une demande de certificat médical ou un certificat de vaccination par exemple. En revanche, moins d'un jeune sur 2 a vu un dentiste dans l'année, alors que la Haute Autorité de Santé (HAS) recommande une visite annuelle. 

L'étude nous aprpend également que, si les jeunes ne parlent pas de leur consommation de tabac à leur médecin, certains parlent de leur consommation d'alcool. Les hommes sont d'ailleurs plus enclins à le faire, puisque 4% des hommes en ont déjà parlé contre seulement 0.6% des femmes. A noter que moins de la moitié des jeunes (4/10) l'ont fait de leur propre intiiative. 


Internet, première étape avant le médecin

Génération connectée oblige (93% des 15-30 ans sont internautes), 48% des jeunes interrogés ont cherché des informations ou des conseils de santé sur le web au cours des 12 derniers mois. Les 3 quarts d'entre eux déclarent l'avoir fait en lien avec une consultation et 45% avant ou après une consultation chez le médecin. 

Probalement grâce à Internet, les jeunes se sentent désormais mieux informés que leurs aînés sur les questions de santé, notamment sur celles du tabac et, surtout, du cannabis (15 points de plus que les 31-75 ans). 

Globalement, les 15-30 se disent bien à très bien informés sur les questions du tabac, de l'alcool, de la contraception et du sida (de 88 à 93% des jeunes interrogés). En revanche, ils sont moins bien informés que les 31-75 ans sur les maladies professionnelles et le cancer (-9 points) et la maladie d'Alzheimer (-13 points). Un défaut d'informations qui s'explique sans doute par le fait que ces pathologies ne les concernant pas directement dans la grande majorité des cas. 

Lire l'intégralité de l'étude : site de l'INPES

 

Crédits photo : © 18percentgrey - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis