Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

10% des jeunes sont concernés par le cyber-har...

10% des jeunes sont concernés par le cyber-harcèlement

Le mardi 9 février, c’était la Safer Internet Day, une initiative Européenne pour promouvoir une utilisation plus sûre et plus responsable des technologies en ligne. Cette année, la question du cyberharcèlement chez les jeunes était au cœur des débats.

10 Février 2016 à 16h46 | | 0 avis

Cyberharcèlement

Pour la dixième année consécutive, la Safer Internet Day cherche à promouvoir un meilleur internet pour les jeunes. Aujourd’hui tenue dans plus de 110 pays, cette initiative européenne est devenue un rendez-vous incontournable en matière d’éducation au numérique et de e-sécurité.

 

Sensibiliser les jeunes aux risques d’internet

En France, la Safer Internet Day est organisée par Internet Sans Crainte, le programme national de sensibilisation aux usages responsables du numérique. Chaque année, ce programme mobilise des centaines de partenaires pour la mise en place de manifestations et actions éducatives sur tout le territoire. L’accent est mis cette année sur l’initiation au code informatique et la création de contenu numérique par les jeunes.

➜ À voir aussi : 15 conseils pour gérer sa réputation sur le web

Cependant, la prévention des risques liés à l’utilisation d’internet par les jeunes reste le point central de cette manifestation. Notamment, la Ministre de l'Éducation Nationale a tenu à présenter une étude intitulée "Réagir face aux théories du complot" pour apporter des réponses pédagogiques à ce phénomène qui touche particulièrement les jeunes.

 

Cyberharcèlement : les jeunes en danger

Selon l'Éducation Nationale, 10% des jeunes ont déjà été victimes de cyber-harcèlement. Le phénomène touche particulièrement les collégiens, mais reste important chez les lycéens.

Le cyber-harcèlement peut prendre plusieurs formes :

  • les intimidations, insultes, moqueries ou menaces en ligne
  • la propagation de rumeurs
  • le piratage de comptes et l’usurpation d’identité digitale
  • la création d’un sujet de discussion, d’un groupe ou d’une page sur un réseau social à l’encontre d’un camarade de classe
  • la publication d’une photo ou d’une vidéo de la victime en mauvaise posture
  • le sexting (c’est la contraction de « sex » et « texting »), des images à caractère sexuel produites par des jeunes et diffusées sur internet à leur insu

➜ À lire : Le harcèlement scolaire a des conséquences durables sur la vie de l'adolescent

Cette question de plus en plus préoccupante a donné lieu à la tenue d’un colloque "Stop au cyberharcèlement des mineurs" par la spécialiste en cybersécurité Aroua Biri. Pour cette experte, il faut "faire comprendre au jeune qu’il est nécessaire de créer une étape de plus avant de publier du contenu, en se demandant notamment si ce contenu pourrait être utilisé contre lui par une personne malveillante." Cela passe évidemment pas des actions de prévention, mais aussi par des dispositifs de soutien des jeunes en situation de cyberharcèlement, comme par exemple l’aide par téléphone comme Net Ecoute ou encore le nouveau site du gouvernement "Non au harcèlement".

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis