Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Cancer du col : se faire vacciner aujourd'hui p...

Cancer du col : se faire vacciner aujourd'hui pour être protégée demain

 

01 Avril 2010 à 09h46 | | 0 avis

Cancer du col : se faire vacciner aujourd'hui pour être protégée demain

 

Le cancer du col de l'utérus est le huitième cancer chez la femme. Il fait partie de ces rares maladies qui peuvent être évitée grâce à la pratique régulière de frottis et la vaccination à faire entre 16 et 18 ans. Le point sur le cancer du col.

 

Qu'est-ce que le col de l'utérus?

 

Le col est l'entrée de l'utérus et se situe au fond du vagin. Il permet au sang de s'écouler dans le vagin, lors des règles. Il fait office de barrage contre les agents infectieux qui pourraient gagner l'utérus et permet, de par sa dilatation, à ce que le bébé naisse lors de l'accouchement.

 

Qu'est que le cancer du col de l'utérus?

 

Les causes

 

A l'origine de ce cancer, une infection par le papillomavirus ou virus HPV. Cette infection virale sexuellement transmissible touche près de 70% des femmes à un moment donné de leur vie. Les virus HPV pénètrent à l'intérieur du col utérin. Si le système immunitaire fait bien son travail, elles sont alors éliminées. Scénario le plus fréquent car nombreuses sont les femmes qui n'ont même pas eu conscience d'avoir contracté ce virus!

 

Seulement, certains des types de virus HPV sont dits à "hauts risques". Ainsi, certains virus peuvent rester dans le col. Cette infection persistante peut entraîner des dommages sur les cellules du col de l'utérus. A terme, elles peuvent se transformer en cellules cancéreuses.

Si aucune prise en charge n'est opérée, des lésions graves peuvent apparaître et déboucher sur un cancer.

 

Les symptômes

 

Les symptômes apparaissent en général au stade du cancer. Les signaux précoces comme les lésions précancéreuses sont rarement associés à des symptômes clairement identifiables. Seuls les frottis dès 18 ans permettent de détecter une anomalie à temps. Dès 25 ans, les frottis de dépistage doivent être pratiqué une fois tous les trois ans.

Lors du stade cancéreux, le symptôme le plus fréquent est un saignement vaginal anormal qui survient en dehors des périodes menstruelles ou après un rapport sexuel. Des douleurs pendant les rapports peuvent aussi être un signe que la maladie se développe.

 

Quel est l'intérêt de me faire vacciner?

 

Dès les premières relations sexuelles, le risque d'infection au virus HPV concerne toutes les femmes. En particulier, les jeunes femmes car l'infection s'acquiert en général au début de sa vie sexuelle.

 

Se faire vacciner permet donc d'empêcher d'être infectée par les types les plus fréquents de papillomavirus, à l'origine de 70% des cas de cancer du col de l'utérus.

 

Existe-t-il des conditions pour bénéficier de la vaccination?

 

Le Haut Conseil de la Santé Publique recommande que le vaccin soit proposé aux jeunes femmes de 15 à 23 ans qui n'auraient pas eu de rapports sexuels ou dans un délai d'un an suivant le début de leur vie sexuelle.

 

Le papillomavirus est-il spécifique aux femmes?

 

Les hommes peuvent être porteurs du virus HPV. Ils peuvent donc le transmettre à leur partenaire. C'est pourquoi le port du préservatif est indispensable.Et l'infection peut être contractée dès le premier rapport.

 

La vaccination dispense-t-elle du dépistage régulier?

 

La vaccination protège contre certains types de virus HPV à l'origine du cancer du col de l'utérus mais n'assurent pas une protection totale. Vous devez faire un dépistage régulier en vous faisant réaliser un frottis par votre médecin ou gynécologue.

 

En plus de la vaccination, à quelles fréquence dois-je effectuer des frottis?

 

Le dépistage par frottis est recommandé dès l'âge de 25 ans. Mais il est préférable de l'envisager dès le début de sa vie sexuelle. Après un premier frottis, un second sera réalisé à un an d'intervalle. Ensuite, il faudra effectuer un frottis tous les trois ans pendant toute la période de votre vie sexuelle.

 

Stéphanie Perrin

 

 

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis