Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Augmentation forte de la consommation de drogue...

Augmentation forte de la consommation de drogues chez les jeunes

Les premiers résultats du baromètre santé 2014 présentent un usage de cannabis, d’ecstasy et de cocaïne en hausse chez les 18-25ans. Cette enquête conduite auprès de l’ensemble de la population permet de décrire les comportements dans leur diversité et actualise les différents niveaux d’usage.

07 Avril 2015 à 15h39 | | 0 avis

Augmentation,consommation,drogue,jeunes

Un succès attendu chez les jeunes 

Ces résultats ont été publiés vendredi soir dernier par l’Observatoire Français des drogues et des toxicomanies (OFDT).

La jeunesse est l’âge des expérimentations et de la découverte. Il n’est donc pas surprenant que ce soit la tranche d’âge la plus touchée.

C’est le cas notamment pour le cannabis qui reste la drogue la plus consommée (11% des 18-25 ans en consomme régulièrement et  les chiffres sont en augmentation par rapport à 2010, 8%).Cette hausse se retrouve dans toutes les tranches d’âges entre 2010 et 2014 : En effet ce ne sont pas moins de 34% des jeunes hommes (+5%) et 23% de jeunes femmes (+6%).

L’enquête révèle aussi que les hommes sont 2 à 3 fois plus touchés que les femmes.

Cette hausse  s’inscrit dans un contexte de net accroissement de l’offre de cannabis en France et notamment de l’auto-culture.

La consommation des substances stimulantes est également en hausse

La consommation de cocaïne progresse chez les ados : 3,1% des 18-25 ans en ont un usage régulier (contre 2,2% chez les 26-34 ans). L’OFDT souligne que "la part de la population ayant expérimenté la cocaïne a été multipliée par quatre en deux décennies".

Les drogues à psychotrope telles que l’héroïne,le LSD et les champignons hallucinogènes restent les moins consommées en moyenne. Les niveaux d’expérimentation pour ces substances atteignent 4,3% pour l’ecstasy et 2,3% pour les amphétamines.

Une hausse qui serait due à la généralisation de procédés tels que les comprimés ou la poudre.

Il faut noter toutefois que l'enquête de l'OFDT fait totalement l'impasse sur la question des nouvelles drogues de synthèse, dont une centaine de nouvelles substances ont été détectées en 2014 par l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT), et dont la consommation est en très nette hausse en Europe.

Une petite infographie pour mieux se rendre compte de l'impact et des enjeux du cannabis en France et dans le monde:

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis