Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Anorexique, une étudiante en droit a été vir...

Anorexique, une étudiante en droit a été virée de son école pour "inaptitude"

Une jeune étudiante souffrant d’anorexie s’est démenée pour intégrer sur concours une école pour devenir greffière. Malheureusement pour elle, si elle a bien réussi le concours, l’établissement la refuse, l’estimant « inapte » à cause de son état de santé.

25 Mai 2015 à 11h32 | | 0 avis

anorexie, maladie, étudiante, exclusion, école

Elle s’appelle Delphine Mattin, elle a 22 ans et elle se bat contre la maladie depuis septembre 2012. Delphine a sombré dans l’anorexie suite à un drame qui s’est produit dans sa famille. Elle a pourtant réussi à poursuivre ses études de droit et à passer avec succès un concours pour intégrer l’école des greffes de Dijon. Le sort s’acharne pourtant contre elle.

L’étudiante en droite obtient sa place après un concours malgré son anorexie

1m61, 28 kg. Les chiffres sont effrayants. On se demande comment cette jeune étudiante en droit a eu la force de passer les épreuves du concours et surtout de les réussir avec brio. « J'étais vraiment contente d'avoir réussi ce concours. J'étais motivée, je commençais à reprendre un peu de poids. Pour moi, c'était le début de la guérison » explique Delphine au journal Le Figaro.

Elle pensait pouvoir suivre sa formation de greffière de justice à Dijon mais la direction de l’école des greffes est inquiète de l’état de santé de Delphine. L’étudiante doit alors se soumettre à une visite médicale au bout de trois semaines de cours au cours de laquelle un médecin expert la reçoit. A la fin de cette il recommande à la jeune femme d’interrompre ses études pour se soigner alors que, selon Delphine, le médecin ne l’aurait pas auscultée, ni pesée et interrogée sur des sujets sans relation avec son anorexie. Cependant, l’étudiante a conscience de devoir se soigner et est d’accord avec le diagnostic du médecin, elle attend la décision de son école.

Rejeté par son école, jugée « inapte » à cause de sa maladie, l’étudiante doit partir sur-le-champ

C’est alors que les choses se sont corsées. Delphine se retrouve convoquée en plein cours : « Je me suis retrouvée dans un bureau en face de deux personnes de la direction. Et là, ils m'ont expliqué que j'étais inapte et que je devais partir tout de suite. Ils sont allés chercher mes affaires dans ma chambre (d'internat. NDLR.), qu'ils ont mises dans des sacs poubelle. Et comme mes parents habitaient loin, ils m'ont ramenée jusque chez moi. J'étais effondrée » raconte l’étudiante au Figaro. Pour la jeune femme, l’incompréhension est totale. D’autant plus que l’école refuse alors de lui laisser le bénéfice de son concours et l’enjoint à repasser les épreuves l’année suivante.

Alors que Delphine avait travaillé dur pour obtenir une place dans cette école, passer les épreuves du concours, son monde s’écroulait soudainement en recevant un courrier lui confirmant son exclusion et en voyant son recours hiérarchique rejeté.

Delphine, en véritable battante, s’est accrochée, a repris du poids et a continué un cursus en master 1 de droit à Besançon. Elle a également repassé les épreuves écrites du concours de l’école des greffes qu’elle a obtenues mais n’ira pas à l’oral, estimant avoir déjà pris sa revanche sur la vie et sur cette injuste décision. Côté école, c’est le silence radio bien que le ministère de la Justice confirme qu’il est impossible de rester dans la fonction publique lorsque l’on est jugé « inapte »… 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis