Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

4ème Nuit Blanche de l'Innovation, 7 et 8 nove...

4ème Nuit Blanche de l'Innovation, 7 et 8 novembre 2011

Cette nuit, ils seront 130 à participer à la Nuit blanche de l'Innovation. 130 étudiants en Master de l'Université Paul Sabatier (Toulouse) qui se préparent à être les plus imaginatifs et les plus créatifs possibles. Et pour sa quatrième édition, la fondation Catalyses, maîtresse du projet, mise tout sur "l'innovation pédagogique pluridisciplinaire".

07 Novembre 2011 à 10h17 | | 0 avis

4ème Nuit Blanche de l'Innovation, 7 et 8 novembre 2011

Une Nuit Blanche passée à réfléchir 

Marc Boyer, le vice-président de l'Université Paul Sabatier (UPS) en est conscient : "C'est une aventure dans le monde de l'entreprise pour les pousser à être créatifs". Car cette nuit, les étudiants plancheront sur un sujet qui aura été proposé par les entreprises partenaires de la fondation Catalyses, à l'origine du projet.

Parmi lesdites entreprises partenaires, on retrouve entre autre la Banque Populaire occitane, qui a proposé comme sujet d'imaginer la banque de demain, ou encore le groupe Poult, leader des biscuits à marque de distributeur, qui préfère demander aux étudiants de plancher sur le biscuit de 2050. De quoi échauffer les esprits.

 


 

Des perspectives intéressantes à l'aube de la Nuit Blanche

Fort du projet, le président de l'UBS considère que l'évènement a comme but principal d'"améliorer l'insertion professionnelle à l'issue du master 2, et de développer les partenariats à l'université". Car concrètement, rien ne forme davantage un étudiant que d'être confronté à la réalisation pratique d'un projet.

Ainsi, si les termes des projets sont volontairement flous, ils encouragent la créativité des étudiants. Il faut "forcer" les étudiants scientifiques à s'intéresser à l'aspect économique et marketing d'une innovation. Pour autant, les projets trop sages seront sanctionnés, car le jury a d'ors et déjà déclaré qu'il attribuerait des points pour l'audace.

Enfin, le responsable de la Banque populaire occitane a annoncé que si un projet intéressant retenait leur attention, il pourrait être proposé aux étudiants de le développer en entreprise

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis