Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Le superflic du XVIIIe siècle enquête sur TF1

Le superflic du XVIIIe siècle enquête sur TF1

 

03 Mai 2010 à 18h51 | | 0 avis

Le superflic du XVIIIe siècle enquête sur TF1

 

Ce soir dès 20h45, TF1 lance son nouveau programme Vidocq du nom de l'ancien bagnard devenu chef de la Sûreté au XVIIIe siècle. Ce pilote pourrait être le début d'une série si le succès est au rendez-vous. Mais qui est ce fameux Vidocq? MediaEtudiant.fr vous en dit plus sur cet ex-bagnard, roi de l'évasion qui ne cesse de fasciner les scénaristes.

 

  • Le pitch

 

Paris est sous le règne de Napoléon Ier. Un ex-bagnard nommé Vidocq alias Bruno Madinier souhaite monter une nouvelle unité de police avec plusieurs de ses compagnons. Au même moment, les forces de police tentent désespérément de mettre la main sur la bande des Dandies, des bandits spécialistes des enlèvements d'enfants. Le père de l'une des disparues va faire appel à Vidocq pour la retrouver.

 

TF1 mise sur le pilote de la nouvelle série Vidocq dès 20h45

 

  • Mais qui est Vidocq?

 

Le célèbre Vidocq a été une véritable inspiration pour les scénaristes du petit et grand écran. Bernard Noël, Claude Brasseur et plus récemment Gérard Depardieu ont endossé le costume du bagnard devenu gardien de l'ordre, tout de rouflaquettes et chemises à jabot. Il aurait même inspiré le mythique Jean Valjean des Misérables de Victor Hugo.

 

Pour s'enfuir de prison, Vidocq se serait déguisé en bonne soeur et en marin

 

A l'origine, ce fils de boulanger né à Arras en 1775 sait manipuler son monde. Il volerait même dans la bourse parentale dès l'âge de 13 ans. Assagi, il s'engage plus tard dans l'armée et excelle dans le théâtre forain. Plutôt fine lame et bagarreur dans l'âme, la prison et les évasions qui l'accompagnent font partie de son quotidien. Il se serait même déguisé en bonne soeur pour s'échapper.

 

Cette vie romanesque, il la clôt en tentant d'aider un compagnon d'infortune : il signe un faux permis de sortie à l'un de ses camarades de régiment mis au mitard. Il écopera de huit années de bagne. A 34 ans, l'homme aux allures "Robin-des-bois-esques" sort de l'ombre pour la légalité et propose ses services au préfet de police de Paris.

 

 

Stéphanie Perrin

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis