Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

Révisez sur digiSchool :

Bac Brevet BTS

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

7 mythes sur le permis de conduire

7 mythes sur le permis de conduire

On entend beaucoup de choses sur le permis de conduire dont certaines idées reçues qui ont la vie dure chez les conducteurs mal-informés. Pour mettre fin aux fantasmes et aux rumeurs de toutes sortes, nous avons décidé de laisser la place au Cabinet Franck Cohen spécialiste du Droit Routier et du permis de conduire.

25 Octobre 2016 à 16h08 | | 0 avis

7 mythes sur le permis de conduire

J'ai eu mon permis avant de 1992, je ne peux pas perdre de points

C'est faux ! Cette légende urbaine remonte en fait à l'introduction des permis à points en 1992. Certains conducteurs pensent, à tort, que le système de permis à points ne concerne que les permis qui ont été délivrés à partir de 1992. En réalité, la réforme est totalement rétroactive. Par conséquent, tous les permis, même ceux obtenus avant 1992, sont concernés.

 

Je ne suis pas obligé de rouler à 110 km/h sur l'autoroute, le radar ne peut pas savoir que je suis en permis probatoire

Effectivement, un radar automatique est, à l'heure actuelle, absolument incapable de repérer si un automobiliste possède un A à l'arrière de son véhicule. Par conséquent, il ne peut pas le flasher tant qu'il ne dépasse pas la limitation imposée aux conducteurs expérimentés, 130 km/h sur l’autoroute par exemple. En cas de dépassement de vitesse cependant, le traitement de l'infraction permettra effectivement de savoir si le conducteur est muni d'un permis probatoire ou d'un permis standard.

En revanche, ce qui est vrai pour un radar automatique ne l'est pas nécessairement avec un radar mobile. Si un gendarme vous contrôle à 130 km/h sur autoroute alors que vous êtes en permis probatoire, vous risquez donc une amende, comme tout conducteur qui ne respecte pas les vitesses autorisées.

 

Je ne peux pas être sanctionné pour alcoolémie au volant si je n'ai pas été soumis à un test

L'alcoolémie au volant est un sujet pris très au sérieux par les autorités. En cas de contrôle, le refus de se soumettre au test d'alcoolémie constitue une infraction qui peut aboutir au retrait de 6 points, 4 500 € d'amendes et deux ans d'emprisonnement !

En outre, sachez que si vous mettez de la mauvaise volonté à souffler convenablement dans l'appareil, rendant impossible le contrôle de votre taux d'alcoolémie, cela peut également se retourner contre vous !

 

Si je ne paie pas l'amende, je ne perdrai pas de points sur mon permis

Cette croyance populaire se fonde vraisemblablement sur une incompréhension. En effet, un conducteur qui veut contester une amende forfaitaire (pour ne pas subir un retrait de points) ne doit pas la payer. Autrement, il reconnaitrait implicitement sa culpabilité et il ne lui serait plus possible de contester la décision.

En revanche, s'il ne conteste pas, il reçoit une amende forfaitaire majorée qu'il peut à nouveau contester dans un délai de 90 jours. S'il n'émet toujours aucune contestation, la sanction est alors exécutée et il perd ses points.

Moralité : si vous voulez éviter de perdre vos points à la suite d'une infraction, contestez-la pendant qu'il en est encore temps !

 

Je peux recevoir une amende après avoir été flashé pour un excès de vitesse de 1 ou 2 km/h

Rassurez-vous, un dépassement de 1 ou 2 km/h n'est pas assez suffisant pour vous valoir une amende !

Ce que certains conducteurs ignorent, c'est qu'il existe une marge de tolérance de 5 km/h pour les excès de vitesse inférieurs à 100 km/h. Ainsi, si vous êtes flashé à 53 km/h en agglomération, où la vitesse autorisée est limitée à 50 km/h, la vitesse retenue sera de 48 km/h ! Par contre, au-dessus de 100 km/h, le seuil de tolérance équivaut à 5 % de la vitesse relevée.

 

Je peux perdre les 12 points de mon permis de conduire en 1 seule fois

Comme indiqué dans l'>article L223-2 du Code de la Route, le maximum de points pouvant être retiré en une seule fois est limité au deux tiers du nombre maximal de points, soit l'équivalent de 8 points. Il est donc techniquement impossible de perdre 12 points en une seule fois.

Rappelons toutefois que les permis probatoires sont, pour leur part, limités à 6 points. Par conséquent, un jeune conducteur qui perd 8 points voit son permis invalidé.

 

Si je passe à l'orange, le radar du feu me flashera

Les radars placés sur les feux tricolores sont conçus pour se déclencher uniquement quand le feu est au rouge. Par conséquent, contrairement à la croyance, un automobiliste ne risque pas de se faire flasher s'il passe au feu orange.

Cependant, il convient de rappeler que le passage au feu orange constitue tout de même une infraction ! Si un policier vous surprend en train de passer au feu orange, sans que cela ne soit justifié, vous pouvez donc récolter une amende forfaitaire de 35 €.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis