Les dossiers du mois :

Rentrée décalée

N'attend pas la prochaine rentrée pour te réorienter !

➜  Voir le dossier

 

Parcoursup 2020

Calendrier, formations, nouveautés, méthodo, conseils !

➜  Toutes les clés

 

Réforme du bac 

Nouvelles matières, nouvelles modalités d'évaluation, actualités 

➜  Tout sur le Bac 2021

 

Rapport de Stage

Méthodologie étape par étape et exemples  :

➜ Voir le dossier

 

 

#digiMentor : les conseils d'orientation de Nathalie Hector, directrice du programme Grande Ecole de l'EM Lyon

 

 

 

étudier à l'étranger

 

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

 

 

Des stages à l'étranger pour les chômeurs

Des stages à l'étranger pour les chômeurs

Pourquoi les stages à l’étranger ne seraient réservés qu’aux étudiants ? Avec le programme Eures, les personnes notamment qui ont perdu leur emploi peuvent désormais partir et travailler dans un autre pays, aux frais de Pôle emploi.

Publié le 25 Juin 2018 à 18h10 | | 0 avis

Des stages à l'étranger pour les chômeurs

Un programme innovant

Innovant, tout simplement parce qu’il donne la possibilité aux chômeurs de faire un stage à l’étranger. Selon un article des Frontaliers, la plateforme Eures, le Portail européen sur la mobilité de l’emploi, estime que les personnes qui ont déjà commencé à travailler ont autant le droit que les étudiants de faire des stages internationaux.

Ceux-ci peuvent durer soit 12 soit 24 semaines et s’effectuer au Royaume-Uni, en Irlande, en Allemagne ou à Malte. Il y en a pour tous les goûts !

➜ À voir aussi : Bientôt un stage d'une journée par an pour les collégiens et lycéens

 

Un programme facilement accessible

Pour participer à ce programme, il suffit, tout d’abord, d’en parler avec son conseiller Pôle emploi, qui doit donner son avis sur la pertinence du projet professionnel. Ensuite, il faut envoyer par email un dossier de candidature à l’un des agents Eures.

Ce dossier doit contenir :

  • Un CV en français
  • Un CV en anglais ou en allemand, selon le pays convoité
  • Une lettre de motivation en français, avec le choix du pays, le leitmotiv, l’intérêt de cette expérience vis-à-vis de son insertion professionnelle
  • Une lettre de motivation en anglais ou en allemand, selon le choix de la destination
  • L’approbation du conseiller de Pôle emploi
  • Une copie de la carte d’identité ou du passeport
  • Les résultats du test de langue eLAO

Une fois le dossier de candidature retenu, les candidats doivent passer un entretien par visioconférence ou au sein d’une réunion d’information collective. Puis un entretien par téléphone ou par visioconférence avec l’organisme du pays d’accueil afin de constater le niveau de langue.

De plus, Erasmus+ prend en charge presque tous les frais : le trajet, l’hébergement, les frais administratifs ; et c’est l’organisme en charge de l’emploi dans le pays en question qui s’occupe de trouver le stage.

➜ Voir le dossier : Stage