Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Peut-on avoir des congés en Stage ?

Peut-on avoir des congés en Stage ?

La loi du 10 juillet 2014 a redéfini la politique des entreprises envers les stagiaires. Les conditions de stage se sont donc améliorées pour les étudiants, avec un changement très appréciée : la possibilité de prendre congés. Toutefois, il ne s'agit pas non plus des congés payés auxquels ont droit les autres salariés : on vous explique. 

Publié le 05 Mai 2017 à 10h30 | | 4 avis

Peut-on avoir des congés en Stage ?

Pourquoi la réglementation pour les stagiaires a-t-elle changé ?

La loi du 10 juillet 2014 a été votée en vue d’en finir avec les abus de stagiaires en entreprise, qui commençaient à devenir préoccupants et à susciter de nombreuses critiques. Une perte de confiance dans les stages diminuaient à la fois la valeur que ces derniers avaient sur le CV et l’intérêt que les étudiants leurs portaient, il fallait donc corriger le tir.

Si vous êtes actuellement stagiaire ou devez l’être prochainement, sachez que vous avez le droit à un certain nombre d’avantages, comme prendre des congés par exemple. Auparavant, le stagiaire devait être présent durant toute la durée de son stage, sans possibilité de faire des pauses pour des raisons autres qu’urgentes (nous ne sommes pas dans un roman de Zola, il était tout de même possible de ne pas travailler si vous étiez trop malade), mais des exceptions sont désormais possibles.

➜ À voir aussi : Comment choisir judicieusement son stage ?

 

Sous quelles conditions ces congés peuvent-elles octroyées ?

Grâce à ces ajouts dans la réglementation, le stagiaire se voit octroyé une série d’avantages qui étaient jusqu’ici réservés aux salariés. Il peut notamment bénéficier, sous certaines conditions, de congés, d’autorisations d'absence, de la prise en charge d’une partie de ses frais de repas et de transport (le plus souvent, une partie des frais de transports sont remboursés, et des tickets restaurants peuvent être accordés). Des nouveautés qui seront valables uniquement si le stage dure plus de deux mois.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que votre employeur ne peut pas vous interdire de prendre des congés si nécessaire, ni vous punir si vous devez en prendre, néanmoins, cela doit se faire avec son accord, et il n’est absolument pas obligé de vous rémunérer pendant vos congés.

➜ Dans la difficulté ? 5 conseils pour trouver un stage au dernier moment

Cela concerne les congés pris pour des raisons personnelles, mais il existe désormais des clauses particulières. Ainsi, en cas de :

  • Grossesse
  • Paternitéco
  • Adoption

Vous pourrez bénéficier de congés et d’autorisations d’absence d’une durée égale à celles généralement prévues pour les salariés d’une entreprise (11 jours de congé paternité, 10 semaines pour une adoption, etc.). Par ailleurs, à cet effet, la convention de stage doit désormais prévoir "la possibilité de congés et d’autorisations d’absence au bénéfice du stagiaire au cours de la période de formation en milieu professionnel ou du stage". 

➜ Retour au dossier : Stage

Les avis sur cet article
Hermana

20 / 20

Le stagiaire peut bénéficier de congés et d'autorisations d'absence si le stage est d'une durée supérieure à deux mois. Pendant ces absences, prévues dans la convention de stage, le maintien de la gratification n'est pas obligatoire car elle est calculée sur le nombre d'heures de présence effective du stagiaire
Par

Hermana

- le 04 Janvier 17h19
Usvqcdl

20 / 20

0 jours de congés pardon*
Par

Usvqcdl

- le 20 Décembre 17h05
Plus de commentaires