Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les secteurs qui recrutent sans diplôme

Les secteurs qui recrutent sans diplôme

Vous n’avez pas eu votre bac ? Pas de panique, il existe plusieurs emplois accessibles sans diplôme : vendeur, caissier, facteur, conducteur de bus, convoyeur de fonds, téléconseiller… digiSchool vous présente la liste des secteurs qui recrutent sans qualifications.

Publié le 29 Juin 2018 à 16h20 | | 2 avis

Les secteurs qui recrutent sans diplôme

Selon l'enquête annuelle de Pôle emploi, les métiers les plus recherchés concernent majoritairement des emplois peu ou non qualifiés. Les profils les plus demandés sont les agents d'entretiens, suivis des aides à domiciles et des aides ménagères. Il existe en effet des métiers divers et variés accessibes sans le Bac ! En voici un tour d'horizon.

 

Le secteur du commerce

Ce secteur rassemble plus de 2 millions de travailleurs : hôte de caisse, vendeur en magasin, vendeur en animalerie, etc.

Parmi les employés de libre-service et les caissiers, on trouve une très grande majorité de femmes (plus de 90%) et 25% de jeunes.

Dans la grande distribution, une formation interne est généralement dispensée aux nouveaux employés pour leur transmettre les méthodes de la chaîne de magasins.

Les qualités requises dans le milieu de la vente se traduisent par : un bon relationnel, le sens de l'accueil et de la négociation et une bonne connaissance des produits proposés à la clientèle.

 

Le secteur de la sécurité

Le secteur de la sécurité privée éprouve de forts besoins en personnel, notamment en agents de gardiennage, de sécurité et de surveillance. Il compte actuellement plus de 150 000 salariés, et prévoit la création de 27 000 emplois d'ici 2020.

Les métiers de la sécurité privée sont des métiers dans lesquels il est possible de trouver un emploi en CDI. Ils sont accessibles aux jeunes non diplômés, à condition d'être rigoureux, d'avoir un casier judiciaire vierge, d'être en bonne condition physique et sportive.

Les qualités requises chez un agent de sécurité sont l'honnêteté, l’intégrité, la vigilance, ainsi qu’un sang froid à toute épreuve.

 

Le secteur du BTP

Dans le secteur du BTP, les recrutements tournent majoritairement autour des professions de maçon, de peintre, de plombier, de couvreur, etc.

Les 2/3 des ouvriers faiblement qualifiés du bâtiment travaillent dans la maçonnerie et le dernier tiers dans les travaux publics.

De plus, il faut savoir que le secteur du BTP mise sur l'alternance pour répondre à ses importants besoins en personnel qualifié. Vous avez donc tout intérêt à vous former afin de bénéficier des perspectives d'évolution existantes dans le BTP.

Par ailleurs, plus de la moitié des salariés peu qualifiés sont embauchés dans des petites structures. Le travail se faisant en extérieur, notamment sur les chantiers, il nécessite une bonne condition et résistance physique.

➜ A découvrir : 8 métiers accessibles sans le bac

 

Le secteur du transport et de la logistique

Les caristes doivent décrocher le certificat d'aptitude à la conduite d'engins en sécurité (CACES) pour pouvoir exercer. Devenu indispensable, ce certificat les initie aux règles relatives aux pratiques de conduite, à la connaissance technique des chariots élévateurs et aux conditions générales de sécurité dans l'entrepôt.

Le CACES s'obtient au cours d'un stage d'une semaine. Sa préparation est assurée par des organismes spécialisés (AFT-IFTIM, Promotrans) ou par l'AFPA. Les demandeurs d'emploi peuvent bénéficier de cette formation. Les conducteurs routiers sont également des professionnels très recherchés.

Concernant le domaine de la logistique, le nombre d'ouvriers manutentionnaires, d'empaqueteurs, d'étiqueteurs ou de préparateurs de commandes a augmenté d'un tiers en moins de 20 ans et cette croissance se poursuit avec l'essor du e-commerce.

L’ensemble des métiers de ces secteurs nécessitent d'avoir une bonne résistance physique et de l'attention.

 

Le secteur de l'hôtellerie-restauration

Dans le secteur de l'hôtellerie et plus encore de la restauration, il est possible de décrocher un emploi sans diplôme. Dans les cafés-restaurants, le niveau de qualification est souvent bas, tandis que dans l'hôtellerie, le niveau de qualification a tendance à s'élever avec le prestige de l'établissement.

Les jeunes non diplômés peuvent notamment envisager les métiers de commis de cuisine, cuisinier, de garçon de café, d'employé de restaurant, d'employé polyvalent de restauration rapide, employé de restauration collective, de barman, de réceptionniste, de bagagiste, ou de femme de chambre. Des perspectives d'évolution existent ensuite vers les métiers de chef de rang, maître d'hôtel, de manager dans la restauration rapide, de gouvernante ou de chef d'étage.

Les métiers de l'hôtellerie-restauration demandent d'avoir une bonne présentation, du dynamisme, l’esprit d’équipe, de la disponibilité (travail en soirée et le week-end) et une certaine résistance physique (vous passerez de longues heures debout). L'anglais est souhaité pour les postes où il existe une relation avec la clientèle.

 

Le secteur du service à la personne

Depuis une vingtaine d'années, le secteur des services à la personne est en plein essor. Avec 1,4 million de professionnels, il représente aujourd’hui un poids important dans l’économie française. L'explosion des métiers de services s'est accompagnée d'un développement important de postes de bas niveau de qualification.

Les activités représentant le plus d'heures salariées concernent l'assistance aux personnes âgées, le ménage / repassage, la garde d'enfants, ainsi que, dans une moindre mesure, le soutien scolaire, l'assistance aux personnes handicapées et le petit jardinage.

Les qualités requises dans ce secteur se traduisent essentiellement par une grande patience, du dynamisme et de la disponibilité.

 

Le secteur de la propreté et de l'hygiène

Dynamique et créateur d'emploi, le secteur de la propreté et de l'hygiène compte 62,7% de salariés sans diplôme. Il emploie majoritairement des agents de service qui représentent 90% des effectifs salariés.

Dans le nettoyage classique, il est possible de se faire embaucher sans qualification en justifiant de qualités de présentation (tenue et coiffure irréprochables), d'organisation (savoir dans quel ordre réaliser les tâches), de ponctualité et d'autonomie.

Pour les missions les plus spécialisées, une formation préalable (CAP, bac pro) dans le secteur de la propreté est en revanche préférable. Les entreprises du secteur qui ont un fort besoin de main d'œuvre peuvent aussi choisir de recruter sans diplôme et de former leur personnel.

➜ Voir le dossier : Que faire sans le Bac ?

➜ Voir aussi : Les Résultats du Bac 2018 en direct

Les avis sur cet article
ericouedraogo

20 / 20

C'est un très bon site.merci.
Par

ericouedraogo

- le 12 Octobre 21h38
Nelian

20 / 20

Ces métiers ne peuvent pas être effectuer par certaines personnes en situation de handicap
Par

Nelian

- le 01 Juin 15h50
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis