Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Comment rebondir après un échec au Bac ?

Comment rebondir après un échec au Bac ?

Vous n'avez pas eu le Bac ? Vous êtes sûrement déçu, mais pas de panique. Ce n'est pas grave car rien n'est perdu ! Il existe des alternatives. Mais surtout, un processus pour rebondir après cet échec.

Publié le 13 Juin 2018 à 14h03 | | 0 avis

Comment rebondir après un échec au Bac ?

Etape 1 : Digérer l'échec du Bac

Le baccalauréat est mis sur un piédestal en France : ultime sésame de fin de scolarité, il ouvre les portes des études supérieures et d'une majorité d'emplois. Cependant, ne pas l'avoir ne doit pas être perçu comme une fatalité, une honte ou même un désavantage.

Premièrement, échouer au bac n'est pas une fatalité car il reste deux possibilités à envisager avant de penser à se réorienter :

  • Les rattrapages : passage obligatoire, surtout si vous n'avez que quelques points à récupérer. Il vous suffira de bien réviser la ou les matière(s) que vous repassez, en vous focalisant sur vos lacunes à combler.
  • Le redoublement : parfois nécessaire, selon votre parcours et vos notes du Bac. Mieux vaut refaire une année de Terminale avec des bases solides et des connaissances bien acquises, que de réussir de justesse le Bac et de rester sur une année bancale.

 

Etape 2 : Relativiser l'échec au Bac

Deuxièmement, échouer au bac n'est pas une honte parce que cet échec dépend de nombreux facteurs, et ne signifie pas que vous êtes nul ou stupide. Il ne faut surtout pas faire ce raccourci simpliste ! Un échec peut témoigner de vos lacunes dans certaines matières, de problèmes de concentration en cours, de décrochage scolaire, de problèmes relationnels en classe, d'angoisses... Il ne doit pas être pris à a légère, doit faire ressortir les bonnes questions et non la culpabilité.

Troisièmement, échouer au bac n'est pas un désavantage, tout simplement parce que cette remise en cause peut vous permettre de faire une introspection et d'analyser votre année de Terminale avec du recul. Si vous redoublez, l'échec au Bac vous aura permis de vous recentrer sur l'essentiel et de vous donner une meilleure chance de réussir avec brio ! 

 

Etape 3 : Tirer profit de l'échec au Bac

Un fois l'échec accepté, vous pouvez avancer. Dirigez-vous vers la voie qui vous intéresse réellement, profitez-en pour prendre conscience de ce qui vous est accessible et de la manière réaliste de concrétiser vos envies d'orientation. Vous devez vraiment intégrer que cet échec, partie intégrante de votre parcours lycéen, peut devenir un déclencheur de bonnes décisions pour vous, un nouveau départ pour mieux gérer votre entrée dans le supérieur.

➜ Voir le dossier : Que faire sans le Bac ?

➜ Voir aussi : Les Résultats du Bac 2018 en direct

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis