Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Je n'ai pas eu le Bac, que faire ?

Je n'ai pas eu le Bac, que faire ?

Vous n'avez pas eu le Bac ? Pas de panique, tout n'est pas perdu. Il existe de nombreuses choses à faire même sans le Bac, d'autres études, des perspectives d'emploi, ou même du temps pour se questionner. Alors inspirez un bon cpup, et découvrez les avec nous...

Publié le 04 Juillet 2018 à 11h30 | | 0 avis

Je n'ai pas eu le Bac, que faire ?

Après avoir consulté vos résultats du Bac 2018, vous ne faites pas partie des nouveaux bacheliers ? Vous n'êtes pas non plus aux oraux de rattrapages ? Gardez le moral, il existe des alternatives pour les élèves qui ne décrochent pas ce diplôme tant convoité. Voici les trois principales possibilités qui s'offrent à vous.

 

Choisir la poursuite d'études

Si vous n’avez pas obtenu votre Bac, rien ne vous empêche malgré tout de poursuivre vos études ! La première option, la plus évidente, consiste à redoubler sa Terminale, car malgré les autres options, le Bac reste une aide énorme pour l’emploi, et surtout pour les études supérieures. Alors si vous visiez l’université ou les grandes écoles, il serait sans doute plus sage de recommencer et obtenir son Bac cette fois. Le choix est difficile pour beaucoup, mais une année à recommencer, c’est finalement peu, et vous réaliserez vite que c’est très courant, notamment dans les études post-Bac. Au besoin, vous pouvez envisager de changer de lycée, si cela peut vous éviter de reproduire les erreurs de la dernière fois…

Sinon, il existe différentes écoles ou études accessibles sans le Bac. Si le droit vous intéressait et que vous être prêt à travailler dur, la capacité en droit peut être une piste intéressante. En deux ans, elle permet d’intégrer la fac de droit (normalement réserve aux personnes ayant le Bac) ou certains BTS ou DUT juridique. Sachez d’ailleurs qu’il est possible, exceptionnellement, d’intégrer un BTS ou un DUT sans Bac, mais il faut avoir de solides arguments à présenter, un vrai projet, et convaincre le directeur de département. Les Brevet Sportifs sont une autre possibilité, mais demandent beaucoup de volonté, car c’est un secteur difficile en terme d’embauche…

Si aucune de ces options ne vous convient, il reste toujours les écoles privées spécialisées, qui peuvent proposer des cursus allant de deux à cinq ans dans de multiples domaines. Un certain nombre d’entre elles peuvent vous accueillir même sans le Bac, mais elles comportent deux difficultés majeures : comme toutes les écoles privées, les frais de scolarité sont souvent élevés, et un concours d’entrée est généralement la clef de l’admission !

➜ À voir aussi : Quelles sont les écoles qui recrutent sans le Bac ?

 

Choisir le marché du travail

Néanmoins, échouer au Bac traduit souvent un désamour pour les études, et vous avez peut-être besoin de faire quelque chose de plus concret, et l’envie de travailler dès maintenant. Si vous avez déjà un métier précis en tête, vous pouvez l’apprendre grâce au Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP), qui propose près de 200 spécialités dans de nombreux secteurs. Pour certains secteurs, mieux vaut viser des diplômes spécialisés, mais l’alternance existe, et pour d’autres, vous pouvez espérer un emploi sans le Bac. Dans les secteurs qui recrutent sans diplôme, on peut notamment citer :

  • Le commerce
  • La sécurité
  • Le BTP
  • Le secteur du transport et de la logistique
  • Le secteur de l’hôtellerie-restauration

Mais ce ne sont pas les seules options. Le secteur public embauche quelque soit le niveau d’études, notamment l’armée, qui possède de nombreux avantages, comme celui de fournir la formation. Sans Baccalauréat, vous pouvez également passer les concours de la fonction publique de catégorie B ou C, mais attention, ce sont des concours, il faudra bien les préparer !

➜ Une autre option d'emploi : Travailler en intérim, le bon plan des jeunes ?

 

Prendre le temps de réfléchir à son avenir

Mais parfois ces options font toutes peur, ou alors vous avez besoin de vous poser, de réfléchir à votre avenir. C’est tout à fait envisageable, mais vous avez alors besoin d’un projet, car se renfermer sur soi-même et ne rien faire pendant un an est extrêmement dangereux. L’une des meilleures solutions, c’est le Service Civique, où vous pourrez aider d’autres personnes, acquérir une expérience qui vous sera profitable, et même toucher une indemnisation. Et pour cela, aucun diplôme nécessaire, mais beaucoup de bonne volonté

Enfin, prendre une année sabbatique pour réfléchir est une possibilité importante, mais dans ce cas, autant la passer à l’étranger ! Vous pourrez travailler une autre langue, voir devenir bilingue, découvrir autre chose, et vous faire une expérience vraiment différente, qui vous aidera à remettre en perspective vos différents problèmes et interrogations. Essayez de toujours garder un projet pour vous guider, et vous pourrez trouver la force de surmonter toutes les difficultés.

➜ Tout est détaillé dans notre dossier : Que faire sans le Bac ?

➜ Voir aussi : Les Résultats du Bac 2018 en direct

digiSchool a sélectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis