Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Lyon e-Sport 2018 : les Jeux Olympiques des ga...

Lyon e-Sport 2018 : les Jeux Olympiques des gamers !

Le jeu-vidéo est un sport : les personnes présentes au Lyon e-Sport 2018 ne le contrediront pas. Bien au contraire : cet événement de folie a su réunir les foules. Et pour cause, beaucoup ont dû suer, sur place, durant trois jours intensifs, avec le tournoi League of Legends, le tournoi Fortnite, le concours Cosplay et le second concours des créateurs ! Retour sur l’événement.

Publié le 22 Février 2018 à 10h17 | | 0 avis

Lyon e-Sport 2018 : les Jeux Olympiques des gamers !

Et l’équipe gagnante du tournoi professionnel de League of Legends (LOL) est... celle des Gentside ! On l’attendait, cette compétition. Avec impatience ! Et deux autres tournois LOL se sont déroulés lors du salon Lyon e-Sport 2018 : le tournoi Elite remporté par l’équipe Vitality, et le tournoi Amateur gagné par Mantic0re !

A cause de quelques incidents survenus le samedi de l’événement (des problèmes de réseau), le tournoi Fortnite s’est seulement déroulé en Squad. Un pour les Elites et l’autre pour les Amateurs. Et c’est… Oserv qui a remporté cette première Lan Fortnite en France ! Et qui a gagné le traditionnel concours Cosplay du Lyon e-Sport ? C’est Hanabi avec sa Ashe Maraudeur ! Enfin, le premier prix du concours des créateurs a été attribué à Nikus Tim, pour son illustration LoL en Lan.

Beaucoup de sueur et surtout du sport : voici ce que nous pouvons retenir du Lyon e-Sport 2018. Et pour cause, inspiré des plus grands événements mondiaux de e-sport, il a su se hisser à un niveau important. Nous nous sommes rendus sur place le vendredi avant le début de l’événement pour aller à leur rencontre. Et l’ambiance était déjà folle ! Petit aperçu….

 

La file d'attente devant le Lyon e-Sport 2018 !

Les prémisses de l’événement Lyon e-Sport 2018

Il est 18h : en extérieur, Cité Internationale, une foule de jeunes fait la queue pour entrer dans le Palais des Congrès. Cet espace abrite le Lyon e-Sport 2018. Certains, en tenue de cosplay, répondent avec fierté aux questions des journalistes présents pour couvrir l’événement. D’autres fument, discutent, ou simplement, attendent. Une seule idée en tête : entrer dans le désormais palais du jeu-vidéo multijoueur.

L’intérieur commence à se remplir : l’entrée qui mène aux exposants est encore fermée au public. Deux des accompagnateurs de l’équipe TmG Mirage patientent dans le couloir. Elle concourt pour le tournoi League of Legends. L’un est président et l’autre community manager de l’association qui soutient leur team. Ils s’expriment avant que le show d’ouverture de l’événement ne démarre : « Notre équipe participe à la compétition de LOL : nous espérons gagner, commencent-ils en souriant. C’est le premier tournoi de l’open tour de cette année : c’est très bien d’y participer ! ». Pour eux, le plus important serait déjà d’intégrer la catégorie pro. Tous deux affirment qu’ils jouent aussi à LOL, mais occasionnellement : « Nous ne sommes pas vraiment des joueurs : nous nous occupons surtout de bien accompagner notre équipe ». Par ailleurs, ils restent confiants : les joueurs de TmG Mirage ont de bons coachs ! Et même s’ils ne gagnent pas, ils font preuve d’un véritable esprit de compétition : le plus important pour tout sportif !

Les accompagnateurs nous expliquent ensuite comment s’est déroulée la préparation au tournoi : « Cela fait plus de deux mois qu’ils travaillent tous les jours, tous les soirs au rythme de plusieurs heures ! ». Un entraînement intensif pour ces jeunes qui parfois travaillent ou sont étudiants ! « Généralement, ces deux dernières semaines, l’entraînement pouvait durer jusqu’à trois heures non-stop.» Et pour eux, l’e-Sport est un sport à part entière : cela entraîne le mental, permet d’améliorer son esprit d’équipe, etc. « Et puis, les valeurs qu’on retrouve sont les mêmes que dans un vrai sport », concluent-ils.

Finalement, TmG Mirage n’a pas gagné : les joueurs se sont très bien défendus, et ont loupé de peu la qualification sur l’arbre amateurs. Une prochaine fois, sûrement !

➜ À voir aussi : L'interview complète d'Hugo Poiblanc

 

Les accompagnateurs de l'équipe TmG Mirage

Lyon e-Sport 2018 : les coulisses de l’événement

19h : le show va bientôt commencer. Hugo Poiblanc est dans la salle réservée aux journalistes. Le responsable de la communication de Lyon e-Sport 2018 revient sur l’organisation de l’événement : « Cela s’est plutôt bien passé : nous avons commencé à réfléchir à l’événement il y a six mois. Puis il y a trois mois, nous sommes passés à la pratique : nous nous sommes vraiment investis à partir de là. Finalement, comme dans toute grande organisation, plus la deadline se rapproche et plus cela s’accélère. C’est le jeu », ironise-t-il. Même si il subit une petite pression, il reste confiant : tout devrait bien se passer ! Et pour cause, avec 180 bénévoles pour aider sur le salon, dont 80 actifs dans l’association, il a de quoi être rassuré.

Hugo Poiblanc explique les missions liées à son poste : « Je suis surtout responsable des relations presse et avec le public ». Il s’occupe en fait des accréditations pour la presse, de communiquer au nom de l’association. « Comme je fais les interviews, je dois connaître parfaitement le Lyon e-Sport, et puis… je dois avoir un bon feeling avec les personnes en général. » Et il ne doit pas se rater : un tel événement a un budget compris entre 300 000 et 400 000 euros !

 

Une salle remplie pour un show de folie !

➜ Voir le dossier : Numérique

 

L’avenir du jeu-vidéo : décryptage du chargé de communication du Lyon e-Sport 2018

Il est 19h30 et le show d’ouverture du Lyon e-Sport va bientôt démarrer. Avant de partir y assister, Hugo Poiblanc explique en quoi le jeu-vidéo a beaucoup d’avenir : « Je pense que plus tard, le jeu-vidéo restera technologique. Aujourd’hui, on essaie d'imposer la réalité virtuelle, mais pour moi, son public n’est pas forcément celui du jeu vidéo ». Il est par ailleurs convaincu qu’il y a beaucoup à faire « en terme de motion control, par exemple ». « Les graphismes évolueront, les jeux-vidéos ressembleront à des films : c’est déjà une réalité, mais cela va prochainement faire partie intégrante de notre existence ! Enfin, l'e-sport va grandir, beaucoup grandir ! ». Cela ne l’étonnerait pas, par exemple, que d’ici dix ans, il y ait de l'e-sport à la télé ou dans les stades, en France, « comme en Corée-du-Sud ». Sur ces dernières paroles, Hugo quitte la salle des journalistes.

En haut, dans la grande pièce destinée au show d’ouverture, nombreux sont ceux qui arrivent pour s’installer, nombreux aussi sont ceux qui frémissent d’impatience en attendant l’ouverture officielle. L’histoire de l’e-sport ne fait que commencer : en serez-vous acteur ou spectateur ? A vous de voir !

 

Le début du show : une vague de bonheur envahit la salle

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis