Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Polleni, Styliste : «Je suis chef d?entrepris...

Polleni, Styliste : «Je suis chef d?entreprise et j'apprécie l'autonomie de faire mes propres choix en style ou en budget»

Témoignage - A 32 ans, Polleni exerce la fonction de styliste. Elle est diplômée d’une école de mode, et suite à une solide expérience de six ans, elle a décidé de créer sa propre société en région parisienne au sein de laquelle elle exerce en tant que styliste.

Publié le 25 Avril 2017 à 11h08 | | 0 avis

Polleni, Styliste  : «Je suis chef d?entreprise et j'apprécie l'autonomie de faire mes propres choix en style ou en budget»

Le parcours scolaire de Polleni pour devenir styliste

BAC général et école de stylisme pour trouver sa voie

"Après le collège, j’ai suivi un parcours classique. J’ai intégré le lycée pour y suivre une voie habituelle qui m’a mené à l’obtention d’un baccalauréat Littéraire. A cette époque je savais dans les grandes lignes ce que je désirais faire. J’ai toujours été attirée par la mode. C’est pourquoi suite à mon bac, j’ai intégrer l’ESMOD à Paris."

Une école spécialisée pour se former

"J’ai donc suivi mes études de stylisme à l’ESMOD, l’Ecole Supérieure des Arts et des Techniques de la Mode. Mon cursus a duré trois ans. Il s’agit d’une école très formatrice dans le domaine du stylisme et du modélisme. De par son secteur d’activité, l’ESMOD participe à des concours de mode d’envergure locale voire internationale. La combinaison des aspects théoriques et pratiques m’a aidée à trouver ma voie et à déterminer ce que je voulais faire. Lors de la dernière année au sein de cette école, j’ai par ailleurs opté pour une spécialisation enfant."

➜ A découvrir : Métiers et formations de l'artisanat de la mode

 

Les premiers pas sur le marché de la mode

"Pour valider ma dernière année, j'ai effectué un stage de 3 mois dans une entreprise textile de grande distribution qui a abouti à une embauche. Pour cette société, j'ai donc occupé un poste d'assistante styliste durant trois ans.

Suite à cette expérience, toujours au sein de cette même compagnie, j'ai connu une évolution professionnelle puisqu’au cours des trois années qui ont suivi, j’ai travaillé comme styliste femme. J'ai commencé à m'ennuyer dans ce dernier poste et suite à la naissance de mon fils, j'ai eu envie de développer ma propre activité. Et j'ai donc décidé de monter mon entreprise Douce de Po qui existe déjà depuis cinq ans."

 

Les missions se styliste au quotidien

"Ma société a pour objectif de créer des accessoires textiles pour bébé, enfant et femme. Je suis chef d’entreprise et je travaille seule. Autant dire que je suis très polyvalente ! Je suis bien sûr créatrice et styliste, mais j’occupe également les fonctions de couturière, gérante et commerciale. En plus de cela, je gère l’animation éditoriale de la page web de ma société ainsi que la page Facebook.

J’y annonce mes créations, et cela me permet d’être en contact rapide avec mes client(e)s, et de répondre à des besoins personnalisés, surtout lorsqu’il s’agit des enfants. J’apprécie l’autonomie de mon travail et le fait de ne dépendre de personne. Je peux ainsi faire mes propres choix en terme de style, ou encore de budgets pour les achats !"

➜ Lire le témoignage de Delphine, Designer textile

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis