Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Mathilde, Oenologue : «J'ai appris mon métier...

Mathilde, Oenologue : «J'ai appris mon métier actuel à la faculté de pharmacie»

Témoignage - Diplômée du diplôme national d’œnologie de Montpellier, Mathilde est à 27 ans œnologue consultant en Anjou. Découvrez son parcours, sa passion et ses missions au quotidien.

20 Avril 2017 à 15h43 | | 0 avis

Mathilde, Oenologue : «J'ai appris mon métier actuel à la faculté de pharmacie»

Le parcours scolaire de Mathilde pour devenir œnologue consultant

BTSAA Industrie agroalimentaire

"Après mon bac, j’ai intégré un BTSAA Industrie agroalimentaire, à l’ENITIAA (ONIRIS). Durant cette formation de 2 ans, j’ai appris le fonctionnement général des industries alimentaires."

 

Licence professionnelle "Responsable qualité sécurité environnement"

"J’ai poursuivi par une licence professionnelle Responsable qualité sécurité environnement" toujours à l’ENITIAA (ONIRIS) de sept 2008 à juin 2009. Là, j’ai acquis des connaissances en qualité, hygiène et sécurité dans l'industrie agroalimentaire, ainsi que la maîtrise des référentiels et des normes ISO en vigueur.

J’ai profité des vacances d’été pour faire un stage de deux mois à la Station viti-vinicole de Tresserre qui dépend de la Chambre d'agriculture des Pyrénées-Orientales. J’ai découvert à cette occasion la vinification de vins doux naturels, et les techniques de microvinifications sur des muscats de Rivesaltes."

 

Diplôme national d’œnologie

"A la faculté de pharmacie de Montpellier, j’ai vraiment appris mon métier actuel. La formation durait 18 mois. Au programme il y avait l’acquisition de connaissances scientifiques en œnologie, en viticulture, en qualité et en dégustation. On a aussi appris le développement des techniques de communication et de management.

A la fin de la 1ère année, j’ai fait un stage à la cave de Roquebrun. Là, j’ai participé au contrôle des sélections parcellaires puis au contrôle de maturité, comme à divers ateliers de vinifications de blancs, de rosés et de rouge. J’ai même mis en œuvre un essai sur le développement aromatique des vins blancs et des vins rosés."

➜ A lire : Témoignage d'Alexis, Oenologue

 

Les expériences professionnelles d’œnologue consultant de Mathilde

"Une fois diplômée, j’ai trouvé un CDD de 4 mois en tant qu’assistant œnologue chez Ackerman. Chez eux, j’étais responsable de l'équipe de vinification de nuit pendant les vendanges. Je participais aux vinifications (analyses, traitements, dégustation, assemblage, travaux de chai). Puis, début 2012, j’ai trouvé mon poste actuel d'œnologue consultante. Je travaille actuellement auprès d’un négociant du Val de Loire."

 

Les missions au quotidien de Mathilde

"C’est un poste polyvalent, qui me permet de mettre à profit mes compétences tout au long de la chaîne : de la vigne au consommateur, et d'être au croisement des différents services (achats, production, relations clients...).

Je suis le produit, de la vigne au consommateur. Je supervise les vinifications (dégustation, traçabilité...). Je m’occupe aussi du système qualité afin de répondre aux exigences réglementaires, comme aux exigences clients. Je gère les relations clients et les relations fournisseurs sur les aspects qualité produit. Je mets enfin en œuvre des assemblages et des tirages propriétés."

➜ Découvrir les métiers de l'artisanat de luxe

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis