Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Angèle, couturière-habilleuse : «Ma double c...

Angèle, couturière-habilleuse : «Ma double casquette me permet de travailler sur des costumes de toutes les époques»

Témoignage - Diplômée d’un DTMS option technique de l’habillage, Angèle est une jeune couturière-habilleuse passionnée par son métier. Elle vous présente son parcours et ses missions quotidiennes.

27 Avril 2017 à 17h12 | | 0 avis

Angèle, couturière-habilleuse : «Ma double casquette me permet de travailler sur des costumes de toutes les époques»

Le parcours scolaire d’Angèle pour devenir couturière-habilleuse : BEP Métier de la mode et industries connexes

"Après la 3ème, j’ai fait un BEP (Brevet d’études professionnelles) Métier de la mode et industries connexes (aujourd’hui englobé dans le bac pro Métiers de la mode – vêtements). Pendant deux ans, j’ai appris à intervenir tout au long de la chaîne de fabrication du vêtement : définition, industrialisation, réalisation, assemblage et contrôle qualité.

Comme j’avais très envie de travailler sur des costumes d’époque, j’ai enchainé par un DTMS (Diplôme de technicien des métiers du spectacle) option “Technique de l’habillage” dans le même lycée. Les études durent deux ans. On y apprend les techniques de l’habillage et de l’entretien des costumes. On a aussi des cours d’arts appliqués, d’histoire de l’art et du costume."

➜ Découvrir les métiers et formations de la vente - mode - textile

 

Les expériences professionnelles de couturière-habilleuse d’Angèle

"Après mon diplôme, j’ai trouvé un premier poste en temps que lingère à “Europa Park” un parc de loisirs en Allemagne. J’y suis restée un an. Je gérais l’entretien des costumes.

J’ai ensuite travaillé deux hivers comme couturière-habilleuse au Théâtre national de Strasbourg. Le premier hiver, j’ai travaillé sur les costumes de pièces contemporaines ; le deuxième hiver sur la réalisation de costumes médiévaux.

J’ai enchaîné par un poste d’habilleuse au Théâtre de la Colline à Paris. Je m’y occupais de l’entretien et de la réalisation des costumes. C’était très intéressant !

J’ai ensuite travaillé comme habilleuse sur un long métrage puis sur un défilé de haute couture.

 

Les missions au quotidien d'Angèle

"Ma double casquette de couturière et d’habilleuse me plait beaucoup car elle me permet de travailler sur des costumes de toutes les époques dans le spectacle vivant (théâtre, opéra, danse, cabaret). J’habille et prépare l’acteur à entrer en scène. On a parfois peu de temps pour cela… Il faut malgré tout être très précautionneux, car certains costumes sont fragiles. On répète cette opération autant de fois que le personnage est amené à changer de costume au long du spectacle. On l’aide aussi à se déshabiller, certains costumes étant difficiles à retirer seul. Au fur et à mesure je range les costumes sur des portants.

Mes connaissances en coutures sont précieuses car je suis aussi chargée des petits travaux de couture et de raccommodage : retouches, ourlets, boutons. J’entretiens et nettoie les vêtements ou je les livre au pressing selon la nature des tissus. Il m’arrive aussi d’intervenir uniquement comme couturière, comme pour les ateliers de la Colombes, pour lequel j’ai réalisé certains costumes de la grande parade d’Europa-Park. Dans ce cas, je travaille sous la direction d’une costumière."

➜ Lire le témoignage de Laurence, Designer Textile

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis