Les dossiers du mois :

Parcoursup 2020

Calendrier, formations, nouveautés, méthodo, conseils !

➜  Toutes les clés

 

Réforme du bac 

Nouvelles matières, nouvelles modalités d'évaluation, actualités 

➜  Tout sur le Bac 2021

 

Rapport de Stage

Méthodologie étape par étape et exemples  :

➜ Voir le dossier

 

 

#BAC 2020 : Les réponses aux questions les plus posées

 

 

 

étudier à l'étranger

 

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

 

 

La tempête digitale du luxe est en marche

La tempête digitale du luxe est en marche

Dans le monde du luxe et ailleurs, le marketing digital se développe aujourd'hui plus que jamais. Au Luxury Day, digiSchool a rencontré Philippe Deltenre,  directeur des stratégies digitales à IPG Mediabrands Belgium et professeur à CREA Genève. Echange autour de la tempête digitale qui se prépare.

Publié le 17 Septembre 2015 à 17h00 | | 0 avis

La tempête digitale du luxe est en marche

Connaissez-vous la formule en grec ancien Panta Rhei ? Utilisée en philosophie, elle synthétise la pensée d'un monde en perpétuel mouvement. Partant de ce postulat, Philippe Deltenre annonce la couleur : « un homme ne peut pas se baigner deux fois dans la même rivière car ce n'est plus tout à fait le même homme, et plus tout à fait la même rivière ». Calqué sur l'univers digital du monde actuel, on ne peut que constater l'évolution exponentielle et continuelle d'internet, des médias sociaux, des objets connectés et de nos réflexes numériques.

 

Le changement : c'était hier, c'est maintenant et c'est demain

Le directeur de Google, Eric Schmidt, a même tenté de prédire l'avenir en déclarant qu'« internet va disparaitre parce qu'on ne le voit plus, il est partout et omniscient ». En effet, la différenciation entre média online et offline perd son sens aujourd'hui : un tiers de nos objets connectés ne seront plus visibles en 2017. Il existe déjà des exemples concrets : Uber dispose de 50 millions d'utilisateurs, Airbnb en compte 24 millions, Palantir (analyse et sciences des données), pourtant peu connu en France, rassemble 20 millions de clients. Ces sociétés qui valent si cher ne possèdent pourtant rien : nous vivons un changement économique et digitale considérable.

 

Des sociétés comme Uber ou Airbnb ont beaucoup d'utilisateurs et valent cher : pourtant, elles ne possèdent rien

 

Pour comprendre le pourquoi du comment, Philippe Deltenre prend l'exemple précis du modèle économique et marketing d'Uber. Cette société est l'alliance de trois "ancêtres" : un smartphone + la logique du peer-to-peer  + la volonté d'éliminer tout intermédiaire qui ne créerait pas de valeur. Les tempêtes digitales touchent de nombreux secteurs comme les manufactureurs de voitures, les banques, l'industrie de l'énergie...

 

L'omniprésence du digital

Nos vies quotidiennes sont bouleversées par une série de tendances innovantes, témoins de notre empathie envers les machines. En voici une liste non exhaustive :

• Le mobile first : en moyenne, nous consultons 153 fois son mobile par jour. Nous avons tous le réflexe du smartphone pour consulter l'heure, ses mails et messages, son agenda, jouer dans le métro, écouter de la musique et bien plus encore...

• La tendance du quantified self : de plus en plus de personnes mesurent leur vie, les kilomètres qu'ils parcourent, leur courbe de poids, leur tension artérielle qui évalue leur stress et d'autres nombreuses innovations liées au corps et au moral.

• Le context awareness : c'est la machine qui apprend à comprendre et connaître nos contextes humains. Autrement dit, s'il pleut et que vous êtes d'humeur de sortie, votre smartphone ou votre tablette vous proposera le cinéma le plus proche ou d'autres lieux de divertissement couverts.

• L'intelligence artificielle (ou AI) : l'exemple le plus populaire est celui de Siri, assistant virtuel et 100% artificiel de l'iPhone.

• Les algorithmes : tous les moteurs de recherches, les réseaux sociaux, les jeux vidéo, les sites internet... tout est pensé pour guider l'internaute vers ce qu'il recherche (consciemment ou non).

 

Les tendances digitales innovantes sont les témoins de notre empathie envers les machines



 

Il existe tellement de tendances digitales que la plupart nous dépassent complètement, comme : ubiquitous computing (l'ordinateur omniscient), les smart cities (villes intelligentes), la suppression progressives des interfaces (tout sur un seul écran, un seul support), l'impression en 3D, etc.

 

The dark side

Tout progrès a ses mauvais côtés : « les nouvelles technologies empoisonnent nos vies », affirme Philippe Deltenre non sans amertume. Nous vivons l'explosion de nos vies privées, où le concept d'intimité devient une devise, et n'est symboliquement plus un droit. Les gens ne consomment plus comme avant, nous passons en moyenne 1h15 par jour sur son mobile. C'est le monde du tout dynamique, du temps réel. La notoriété n'est plus aussi importante qu'avant et la loyauté n'est plus une recette marketing qui marche.

Selon Philippe Deltenre, les stratégies digitales de demain seront basées sur 5 piliers : le Data, la connaissance approfondie du consommateur, la connaissance des plateformes, la créativité et l'excellence du management des médias. Le digital est un secteur non figé : « c'est une discipline tel un art martial, un entraînement permanent, une mise à jour continuelle peu importe l'âge et le profil de l'utilisateur ». Nous sommes prévenus, la tempête digitale arrive !