Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Thibault : Chef de projet Event - Témoignage

Thibault : Chef de projet Event - Témoignage

A 34 ans, Thibault occupe le poste de chef de projet Event. Doté d’un parcours atypique, cet ancien éducateur spécialisé, titulaire d’un diplôme de l’ISEFAC, nous raconte son parcours jusqu’à la signature de son CDI.

Publié le 16 Novembre 2017 à 15h35 | | 0 avis

Thibault : Chef de projet Event - Témoignage

Le parcours scolaire de Thibault avant de devenir chef de projet event.

Bac S en 1999 puis licence STAPS à Paris 10-Nanterre (2002)

"Au départ, je souhaitais me diriger vers le professorat de sport. En DEUG (le système LMD n’était pas encore en vigueur), j’ai étudié tous les tenants et aboutissants du fonctionnement du corps humain : anatomie, physiologie, biomécanique… J’ai aussi découvert de nombreux sports collectifs, plus quelques sports individuels axés sur le monde du handicap et de la vieillesse, en licence, où j’avais finalement opté pour la spécialisation Activités physiques adaptées. Une orientation qui faisait suite à un stage en 2ème année de DEUG, où avions reçu des autistes en atelier natation : cela avait été une révélation pour moi."

 

Les expériences professionnelles de Thibault avant de devenir chef de projet event

2002 à 2011 : éducateur au sein d’associations d’accompagnement de l’autisme

"Dès ma licence en poche, j’ai commencé à travailler dans le secteur médico-social. J’avais été embauché comme professeur de sport adapté, mais je faisais un travail d’éducateur spécialisé. J’ai officié dans diverses associations de suivi de l’autisme, mais principalement au sein de l’association ARIA (Association pour la rééducation et l’insertion des autistes), où je suis resté plusieurs années. Un emploi qui m’a fait découvrir l’importance de la communication en général (verbale, non verbale…) !"

2011. Décorateur événementiel.

"Dans la foulée de ma rupture conventionnelle avec ARIA, j’ai travaillé quelque temps dans la décoration événementielle en 2011, dans l’entreprise de mon beau-frère. Cela m’a poussé à faire un bilan de compétences."

Septembre 2012- février 2013 : études en communication événementielle à l’ISEFAC Paris, en formation continue

"J’ai découvert cette formation en marketing, communication et management lors d’une journée portes ouvertes. Si je me suis tourné vers ce cursus complémentaire, ce n’est pas tant pour le fond des enseignements – j’ai appris la quasi-totalité de ce que je sais sur le terrain - que pour avoir en poche un diplôme reconnu par l’Etat, et aussi pour le réseau et les contacts qu’elle pouvait m’apporter. C’est d’ailleurs grâce à un intervenant de l’école que j’ai pu entrer dans mon agence actuelle, Live ! by GL Events, à Paris. Une structure événementielle de 120 collaborateurs, née en janvier 2014 de la fusion de deux agences, et où j’ai débuté par un stage de 6 mois."

 

Les missions de Thibault au sein de son poste de chargé de projet event.

" Dans mon agence, je traite exclusivement, depuis mes premiers jours comme stagiaire, d’un même et unique projet, qui m’occupe dix mois dans l’année. Il s’agit d’un road show sportif proposé par une grande chaîne de restauration à des enfants, dans plus d’une centaine de villes à travers toute la France. Mon travail est de démarcher entreprises et municipalités pour savoir s'ils sont prêts à accueillir l’événement dans leur ville, de mettre en place tous les documents officiels nécessaires à la validation de ce road show, puis de tous les éléments de communication relatifs à chacune des étapes."

" J’ai été prolongé de deux mois en CDD à la fin de mon stage, en août 2014, pour boucler l’évènement, puis j’ai signé mon CDI sitôt la tournée finie…. Et depuis, je remets le couvert chaque année. lL faut dire que le job me passionne : en amont, c’est beaucoup de travail de bureau, avec de multiples relances par téléphone et mail. Mais une fois le road show lancé, c’est beaucoup de présence terrain, avec des rencontres à la pelle et zéros monotonie ! J’apprécie aussi de travailler avec des personnes motivées et de haut niveau : dans ce milieu, pas de place pour la médiocrité, sinon vous n’existez plus."

 

Les qualités nécessaires pour réussir comme chef de projet event ?

"Pour être chef de projet événementiel faut savoir composer avec les desiderata de clients parfois difficiles, ainsi qu’avec les équipes en interne et les prestataires. Un excellent niveau de communication orale et écrite est requis. Il faut aussi être investi et dynamique, croire en ce qu’on fait et ne pas être trop regardant sur ses heures, notamment au cœur des événements !"

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis