Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

«Après deux ans de psychologie, j?ai compris ...

«Après deux ans de psychologie, j?ai compris que c?était en montagne que je m?épanouirai», raconte Thomas, guide de montagne

Témoignage - Thomas est un guide de moyenne montagne passionné et soucieux de transmettre sa passion. Découvrez son parcours et son quotidien !

Publié le 22 Avril 2017 à 11h40 | | 0 avis

«Après deux ans de psychologie, j?ai compris que c?était en montagne que je m?épanouirai», raconte Thomas, guide de montagne

Le parcours scolaire de Thomas pour devenir guide de moyenne montagne

Tout a commencé pour moi à 17 ans en lisant « Premier de cordée » de Frisson-Roche.

C’est à ce moment là que j’ai décidé de devenir guide de moyenne montagne. Je me souviens avoir réalisé ma première escalade sur les falaises de Notre-Dame du Cros dans l’Aude avec mon prof de sports du lycée. Je me suis ensuite initié à l’alpinisme auprès du club français de Carcassonne. Au programme : bivouacs dans la neige, pitonnage en paroi et ski de randonnée…

Après un baccalauréat électronique, je me suis inscrit en Deug de Psychologie mais au bout de deux ans, j’ai compris que c’était en montagne que je m’épanouirai vraiment.

J’ai donc dès ma première année de fac passé un BAFA. Après avoir été accompagnateur de moyenne montagne en Corse, j’ai passé mon brevet d’État d’escalade, puis trois ans après une formation de pisteur secouriste, premier puis second degré. J’ai complété ma formation par un CTP pour obtenir la qualification d’artificier avalanche, puis aspirant-guide en 2002. J’ai terminé par une formation de guide de moyenne montagne en 2005.

 

Les expériences professionnelles de Guide de moyenne montagne de Thomas

J’ai exercé à peu près tous les métiers en rapport avec le guidage.

  • L’été, je proposais mes services en tant que moniteur d’escalade dans le Verdon, en Haute-Savoie et dans les Calanques de Marseille.
  • L’hiver, je faisais la saison comme pisteur-secouriste en Haute-Savoie ou dans les Pyrénées Orientales. Pour faire partager ma passion aux autres, j’ai ouvert et équipé différentes voies. 

J’ai aussi édité un premier top d’escalade sur le massif des Pyrénées orientales, puis un autre sur les Aiguilles rouge avec un ami. Ce livre a rencontré un vif succès auprès des lecteurs.

J’ai ensuite poursuivi l’aventure verticale dans le Sahara, où j’ai vécu 2 ans. J’y ai ouvert de nombreuses voies d’escalade avant d’éditer un beau livre qui fait référence sur ce pays.

➜ Voir notre infographie : L'hôtellerie restauration, un secteur d’avenir

 

Les missions au quotidien de Thomas

Aujourd’hui, je suis retourné à mes premières amours : le partage des ascensions avec mes clients dans les Pyrénées, les Alpes jusqu’au fin fond du Sahara en tant que guide indépendant.

Pour compléter mes revenus, je suis aussi pigiste pour des revues de montagnes, éditeur de top-guide d’escalade et photographe de montagne.

A l’occasion je suis aussi prestataire pour des sociétés de consultants en entreprise et conseiller technique pour des fabricants de matériel de montagne. J’anime aussi parfois des conférences sur le Sahara et j’organise tous les deux ans, le stand découverte du Sahara algérien au festival des métiers de la montagne de Chambéry.

J’encadre enfin des stages de formations internes pour le Club Alpin Français. Du coup, je n’ai pas vraiment le temps de m’ennuyer, ce qui peut être un risque pour ce métier malgré tout assez saisonnier.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis