Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

«Il faut aimer le contact humain, mais aussi l...

«Il faut aimer le contact humain, mais aussi le management», témoigne Coralie, chargée de logistique événementielle

Témoignage - A 27 ans, Coralie Christin exerce le métier de chargée de logistique événementielle. Diplômée de l’INSEEC Business School, Coralie revient sur son parcours scolaire et professionnel jusqu'à son embauche en CDI.

Publié le 24 Aout 2017 à 16h00 | | 0 avis

«Il faut aimer le contact humain, mais aussi le management», témoigne Coralie, chargée de logistique événementielle

Le parcours scolaire de Coralie avant de devenir chargée de logistique événementielle

Bac ES option sports études

"Je pratiquais le hand-ball, en pôle Espoir de l’équipe de France. Puis je me suis blessée, donc j’ai changé mon fusil d’épaule."

DUT GEA (Gestion des entreprises et des administrations)

"Au sortir de mon bac, encore indécise, je me suis tournée vers le DUT GEA, afin d’acquérir des bases généralistes sur l’entreprise. J’y ai étudié management, RH, comptabilité, gestion de projet, marketing… Un stage effectué chez le fabricant de vêtements pour enfants Marèse m’a définitivement fait éliminer la comptabilité de mes choix futurs !"

ESC Chambéry (aujourd’hui INSEEC)

"Au sortir du DUT, je me sentais plus attirée par le marketing et la communication. J’ai donc passé le concours Passerelle pour entrer en école de commerce. Les matières enseignées étaient sensiblement les mêmes qu’en DUT (marketing, communication, management, RH…), mais en beaucoup plus approfondi et professionnalisé. C’est mon implication dans le BDE de l’école qui m’a ouvert à l’événementiel : j’ai appris à organiser de petits événements, comme des ateliers à destination des admissibles pour leur présenter l’ESC, et j’ai participé à la logistique du gala. En 2ème année, j’ai opté pour la spécialisation Management de projets. Au programme, beaucoup plus de mises en situation, avec des serious games et la mise en place de projets en cours, comme cette murder party organisée pour réunir les alumni dans l’école."

"J’ai bouclé l’année par un stage de 4 mois au sein de l’agence événementielle Poisson d’Avril, près de Chambéry. En tant qu’assistante chef de projet, j’ai travaillé sur un projet pour le hand-ball dans le cadre du Trophée des Champions : c’était avant tout de la petite logistique (s’occuper des pom pom girls entre les matchs, réserver des chambres d’hôtels pour les joueurs, effectuer des relances téléphoniques…). Mais ce fut vraiment un déclic : c’était ce que je voulais faire ! J’avais tellement aimé mon stage qu’au retour de mon année de Césure (en Australie), je leur ai proposé d’effectuer ma dernière année en alternance chez eux. Banco !"

"J’étais toujours assistante chef de projet, mais sur un an (trois semaines en entreprise - une semaine en cours). A mesure que l’année s’avançait, j’ai pris en charge de plus gros dossiers, jusqu’à gérer mes projets de A à Z. L’un de mes plus grands souvenirs est l’organisation du congrès de l’organisation Croissance Plus à Evian : 350 chefs d’entreprise à gérer sur trois jours, de leur acheminement en train depuis Paris, leur arrivée sur site, leur hébergement, en passant par la remise des badges et des clés et, bien sûr, par la mise en place du programme (ateliers, conférences, temps libres festivités, animations team building…)."

 

Les débuts de Coralie dans la vie active en tant que chargée de logistique événementielle

"J’ai été embauchée chez Poisson d’Avril comme chef de projet dans la foulée de mon diplôme. Au sein de cette petite agence de 4 permanents, je fais uniquement de l’événementiel corporate : conventions, congrès, inaugurations, visites de personnalités… Nos clients étant situant principalement locaux, ma gestion logistique se passe avant tout au bureau, par téléphone et Internet. Ce que j’aime le plus ? Les conventions de banques. Je me souviens de celle du Crédit agricole en 2013, avec pas moins de 3 000 personnes ! Là encore, il fallait tout prendre en main : inscriptions, acheminement en bus de tout le personnel des Savoies, accueil, temps de réunion avec mise en scène sur la stratégie d’entreprise, spectacle, soirée avec repas et animations…"

 

Qualités nécessaires pour réussir dans le métier de chargée de logistique événementielle ?

"Il faut être organisé, réactif et créatif. Polyvalent aussi, surtout dans une petite agence. Il faut aimer le contact humain, mais aussi le management : il m’arrive de gérer un staff de 40 à plus de 150 personnes !"

➜ A lire : Travailler dans la Communication