Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Hôtellerie-Restauration : les CAP

Hôtellerie-Restauration : les CAP

L’hôtellerie-restauration fait partie des secteurs qui recrutent le plus en France avec 60 000 embauches chaque année. Pour travailler dans ce domaine, plusieurs types de formations sont disponibles. Zoom sur l'une d'entre elles : le CAP hôtellerie-restauration.

Publié le 04 Aout 2015 à 17h00 | | 0 avis

Hôtellerie-Restauration : les CAP

Le CAP (certificat d'aptitude professionnelle) est souvent considéré par la croyance populaire comme une formation "par défaut" pour les jeunes en situation d’échec scolaire. Que nenni ! Sachez que le CAP est toujours apprécié par les employeurs de l’hôtellerie-restauration. Il représente en effet une preuve indubitable de l'acquisition de techniques de base, surtout si vous avez suivi cette formation par la voie de l’apprentissage.

Un large éventail de diplômes

Plusieurs diplômes sont disponibles en fonction des aspirations de chacun. Voici les plus demandés :

  • Le CAP cuisine forme les élèves au métier de cuisinier. Le titulaire du diplôme peut ensuite exercer dans des restaurants, des hôtels, des centres de thalassothérapie ou encore dans des centres de vacances.

  • Le CAP restaurant s'adresse aux personnes qui souhaitent travailler dans l'accueil, la vente et le service en salle du restaurant.

  • Le CAP services hôteliers forme les étudiants à l'entretien de l'établissement dans lequel ils travaillent. Le titulaire du diplôme s'occupe de l'entretien des locaux, du linge ainsi que de la restauration à l'étage.

Ces diplômes se préparent dans les lycées professionnels, dans les établissements techniques privés et dans les centres de formation d’apprentis (CFA), dans le cadre d'une formation en apprentissage.

 

 

Des formations courtes

La formation pour un CAP s'étale soit sur un an, pour les personnes déjà titulaires d’un BEP, soit sur deux ou trois ans pour les autres (pour les employés en formation continue par exemple). 

Elle est organisée en unités qui sont chacune constituées d’un ensemble de capacités, de connaissances générales et professionnelles et de compétences. 

Certaines unités peuvent être communes à plusieurs CAP, ou équivalentes à des unités d’autres CAP. Ce système est très avantageux dans la mesure où il permet de ne pas repasser d’épreuves pour obtenir un second CAP.

Concernant l’examen, il comporte sept unités obligatoires au maximum ainsi qu'une unité facultative.

 

 Faire carrière dans l’hôtellerie restauration

 

Les débouchés après un CAP en hôtellerie-restauration

Le CAP est un diplôme à finalité professionnelle. Il semble donc suffisant pour travailler. Pourtant il est fortement conseillé de compléter ce certificat de base par d'autres diplômes plus conséquent comme : 

  • un second CAP en hôtellerie-restauration également en un an
  • un bac technologique, en sachant que l’entrée est très sélective

Notez également que lors de l’examen, un candidat peut présenter simultanément le CAP et le BEP de même spécialité, afin de se donner plus de chances de trouver un emploi ou dans la perspective de poursuivre ses études jusqu’au bac pro ou techno.

Témoignage de Dimitri, étudiant en CAP Hôtellerie-Restauration