Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Ghislain, régisseur: "J'ai monté mon entrepri...

Ghislain, régisseur: "J'ai monté mon entreprise de prestations événementielles en partenariat avec un collègue"

Si les métiers de l'audiovisuel vous intéressent, vous serez peut-être curieux d'en savoir plus sur le métier de régisseur. Ghislain, qui l'exerce, nous raconte le parcours qui l'a conduit à devenir régisseur événementiel !

Publié le 14 Aout 2017 à 15h57 | | 0 avis

Ghislain, régisseur:

Le parcours scolaire de Ghislain avant de devenir régisseur événementiel

Bac professionnel Systèmes électroniques numériques, option Audiovisuel professionnel, au lycée Edouard Branly, à Lyon (Rhône-Alpes).

"Ce bac pro prépare aux métiers du SAV (service après-vente) dans les magasins d’équipement audiovisuel. Une formation qui m’a initié à la technique audiovisuelle, notamment au travers des deux stages réalisés par année d’études, soit six en tout. J’ai eu l’occasion de découvrir plusieurs entreprises d’évènementiel à Saint-Etienne, ma ville d’origine : Yes high-tech (installation de matériels d’éclairage et de sonorisation pour défilés de mode et concerts), Télé Flash (magasin de vente et d’installation de systèmes hifi-télé), XL Sono (prestations pour particuliers : anniversaires, mariages, baptêmes…). J’ai touché à la maintenance, à l’installation, au conseil aux clients... Tout cela m’a donné une bonne première expérience du terrain."

FCIL (formation complémentaire d’initiative locale) Technicien polyvalent systèmes audiovisuels professionnels, même établissement.

"Fort de mon bac pro obtenu avec la mention Bien, j’aurais voulu continuer directement en BTS Audiovisuel, mais mon niveau était trop faible en matières générales. J’ai donc poursuivi sur cette formation très technique en un an. J’y ai appris beaucoup sur tous les systèmes (éclairage, sonorisation, vidéo…). Au travers de mes quatre périodes de stage d’un mois dans autant de lieux différents, j’ai pu enrichir considérablement mes connaissances et mon réseau. Mon expérience la plus marquante : un stage dans une grosse société de broadcast de matchs de foot pour les grandes chaînes de télévision. J’ai découvert les joies de partir en tournage, de capter un match seul avec ma caméra, mais aussi d’installer de l’éclairage pour un journaliste…"

BTS Audiovisuel, option Technicien d’exploitation, au GRETA du Puy-en-Velay (Haute-Loire)

"Ma FCIL en poche, j’ai finalement intégré ce BTS audiovisuel dont je rêvais. Afin de ne pas perdre contact avec les entreprises, je l’ai suivi en alternance, à raison d’un mois à l’école et deux mois en milieu professionnel. J’étais apprenti au service audiovisuel de Sciences-Po, à Paris. Ma mission : réaliser des captations de cours, faire de l’incrustation sur les images, gérer la maintenance aussi. Une expérience très formatrice, dans une structure à la pointe de la technique et aux moyens colossaux : j’ai appris à gérer l’urgence, par exemple, en cas d’appel d’un professeur parce que son vidéoprojecteur ou sa caméra ne marche pas. En parallèle, je suivais des cours théoriques très axés sur la physique et la technique, mais aussi sur la littérature et l’anglais. "

➜ À voir aussi : Marjorie, traiteur chez Charles Traiteur : «Si on rate un gâteau, il est tout simplement invendable»

 

Les débuts de Ghislain dans la vie active en tant que régisseur événementiel.

"J’ai été diplômé en juin 2015. Dès septembre j'ai monté, dans ma région d’origine, mon entreprise de prestations événementielles en partenariat avec un collègue, avec qui je travaillais déjà depuis deux ans en tant qu’autoentrepreneur. Nous proposons aux entreprises et aux particuliers des prestations techniques et artistiques – location, vente ou installation - très axées sur les animations de soirées pour mariages et anniversaires. Aujourd’hui, lancement d’activité oblige, une grande part de notre quotidien est consacré au démarchage des clients et des fournisseurs par téléphone, mail et via les réseaux sociaux… Mais les choses débutent déjà bien, avec une rentrée très chargée, nous sommes très optimistes !"

 

Qualités nécessaires pour réussir dans le métier de régisseur événementiel

"Etre réactif, aimer les contacts et ne pas rechigner à la tâche. Surtout dans le monde de l’audiovisuel où les trois quarts des prestations ont lieu le week-end. "

➜ À voir aussi : Travailler dans le service événementiel : métiers & formations

You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'J'ai monté mon entreprise de prestations événementielles en partenariat avec ' at line 1