Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Florian, barman: "J?ai toujours été attiré p...

Florian, barman: "J?ai toujours été attiré par la fabrication des cocktails et le monde de la nuit"

A 20 ans, Florian Dian exerce le métier de barman. Titulaire d’une Mention Complémentaire Barman, Florian revient sur son parcours scolaire et professionnel jusqu'à son embauche en CDI.

Publié le 14 Aout 2017 à 16h59 | | 0 avis

Florian, barman:

Les études de Florian avant de devenir barman

Bac pro Mécanique au lycée Edouard Branly à Dreux (Eure-et-Loir) en 2011

"J’ai choisi cette filière un peu par défaut : j’aimais les maths et le travail manuel, mais ce que je voulais vraiment faire, dès très jeune, c’était devenir barman. J’ai toujours été attiré par la fabrication des cocktails et le monde de la nuit. Mais, ayant un an d’avance, j’étais trop jeune à la fin de ma 3ème pour pouvoir entrer en CAP. Ces trois années de bac pro se sont pourtant très bien passées. Ce que j’y ai appris, sur les manières de réparer une machine, l’électricité, les règles, les conformités, m’a bien intéressé."

CAP Hôtellerie-restauration au CFA Interpro28 (Chartres) en 2013

J’ai effectué mon CAP en apprentissage comme serveur, au restaurant l’Alambic à Nogent-le-Rotrou. Je me rendais deux jours toutes les deux semaines au CFA, mais seulement pour les matières professionnelles, étant dispensé des matières générales du fait de mon bac pro. Je touchais à tout, de la commande à la préparation et au service des plats, en passant par les encaissements… Au cours de ces deux ans, en plus de la restauration, j’ai découvert le contact avec la clientèle. J’ai été élu Meilleur serveur apprenti d’Eure-et-Loir !"

MC Barman à la faculté des Métiers (Cannes) en 2014

"J’ai eu la chance d’être retenu tout de suite comme apprenti barman au Grand Hôtel, un 5 étoiles à Cannes, à partie de juin 2013, et en parallèle je suivais les cours de la MC. Rien de tel que les bars de palaces pour apprendre les arcanes du métier de barman : mixologie des cocktails, contact, décoration… Je commençais à 15h, je ne savais jamais à quelle heure je finissais. Cette année-là, j’ai même remporté la médaille de bronze au concours du meilleur apprenti barman : il fallait préparer un cocktail création, un classique, connaître les dosages par cœur, à l’œil nu et reconnaître 6 produits à l’aveugle. Et cerise sur le gâteau, en mai 2014, j’ai été sacré champion de France du Trophée Grand Marnier, le concours national des jeunes barmen !"

➜ À voir aussi : Travailler dans le service événementiel : métiers & formations

 

Les débuts de Florian dans la vie active en tant que barman

"Séduit par ces récompenses, le Grand Hôtel m’a gardé six mois de plus en tant que premier barman. Puis, fin 2014, j’ai postulé à Brides-les-Bains dans un 4 étoiles, j’ai été retenu en tant que chef barman. Je devais gérer une équipe de deux barmen, les commandes, les stocks, c’était très formateur. Mais, en mai 2015, j’ai décliné le CDI proposé, pour repartir sur la Croisette. Pendant le Festival de Cannes, j’ai fait des extras au Grand Hôtel, puis j’ai pris le poste de chef barman à For You, un bar à cocktail à ambiance de nuit. Ma première plongée dans le monde de la nuit à l’état pur : j’ai adoré, mais l’ambiance tendue dans l’équipe m’a fait jeter l’éponge dès la fin juillet."

"J’ai retrouvé direct un poste de chef barman sur la Croisette, au café By-Vesuvio. Une autre expérience inédite, car ce bar à ambiance de nuit fait restaurant la journée, et il faut savoir gérer à la fois les vins et l’eau le jour, et les cocktails le soir. Un nouveau challenge qui me plaît."

 

Quelles sont les qualités nécessaires pour réussir en tant que barman ?

"Avoir la passion, d’abord, car même si les pourboires peuvent être conséquents, on enchaîne les heures sans compter. Il faut aussi savoir supporter une clientèle parfois un peu lourde, parler mais aussi beaucoup écouter, tout en restant très discret. Il faut aussi avoir l’âme un peu chimiste ! "

➜ À voir aussi : Ghislain, régisseur: "J'ai monté mon entreprise de prestations événementielles en partenariat avec un collègue"

You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'J?ai toujours été attiré par la fabrication des cocktails et le monde de la n' at line 1