Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Bruno, directeur d'office de tourisme : "Aujour...

Bruno, directeur d'office de tourisme : "Aujourd'hui, l'expérience compte"

Bruno est directeur de l’office de Tourisme Intercommunal Gérardmer-Monts et Vallées, dans les Vosges, où il a posé ses bagages après avoir exercé dans plusieurs institutions du tourisme.

Publié le 05 Mai 2017 à 17h30 | | 0 avis

Bruno, directeur d'office de tourisme :

Qu’est-ce qui vous a orienté vers les métiers du tourisme ?

"J’ai 57 ans. Quand j’ai entamé mes études, on était en pleine finalisation de la mission Racine* dans le Languedoc-Roussillon. On savait que la société française se dirigeait vers une société de loisirs. Je me suis donc orienté vers cette voie. A l’époque, il existait peu de formations. J’ai fait un BTS de tourisme mention administration et aménagement du territoire à Vichy."

 

Parlez-nous de votre parcours professionnel

"Mon premier poste était un emploi en contrat aidé dans un syndicat d’initiative intercommunal dans les Monts de la Madeleine (42). Puis, j’ai été embauché par le Comité départemental du tourisme de l’Allier, avec pour mission de mettre en place différents projets : Le Plan Départemental de Randonnées, l’élaboration de produits touristiques et la création d’une centrale « Loisirs Accueil » pour les commercialiser."

"Ensuite, on m’a proposé la direction de l’office de tourisme du district du bassin d’Aurillac. J’y suis resté deux ans avant de prendre la direction d’une société d’économie mixte spécialisée dans le tourisme d’affaires et l’animation économique, jusqu’en 2005."

➜ Voir aussi : Les métiers et formations de l'accueil et de l'hébergement

 

"En mars 2006, j’ai postulé à la direction de l’office de tourisme de Gérardmer. J’y suis depuis et, là, je vais accompagner le regroupement des offices de mon territoire de montagne dans le cadre de la loi Notre. En 2015, nous avons absorbé deux syndicats d’initiative et nous devons intégrer 5 ou 6 offices de tourisme plus petits d’ici 2017."

 

En quoi consiste votre activité ?

"A Gérardmer, je retrouve tous les métiers que j’ai exercé durant ma vie professionnelle, de la centrale de réservation à la mise en place de plans de développement, en passant par l’organisation d’événements."

"Ma fonction est double : je dirige l’office, ce qui implique par exemple que je gère les ressources humaines. Je dois planifier les changements découlant de la réforme territoriale. Mais j’ai aussi une mission de représentation et de lobbying : je siège à la commission Internet de la Fédération nationale des offices de tourisme et je suis vice-président de notre Fédération régionale pour les Vosges."

"Parallèlement, je me réserve quelques missions purement techniques car j’adore ça."

➜ Voir aussi : Les métiers et formations de l'organisation de voyages et de réception de touristes

 

Que pensez-vous du métier aujourd’hui ?

"Lorsque j’ai démarré ma carrière, les offices de tourisme n’étaient pas professionalisées. Il n’y avait même pas obligation d’avoir un directeur. Quand il y avait des offices, ils étaient souvent dirigées par des relations d’élus locaux ou même des bénévoles. On faisait appel à des personnes issues de tous horizons. Parfois, il y avait juste un syndicat d’initiative ouvert l’été. Mais ça a changé avec l’instauration d’un classement, au milieu des années 1990, qui impliquait d’embaucher un directeur d’office pour avoir 3 ou 4 étoiles. Le métier s’est naturellement professionnalisé."

 

Que conseillez-vous à un jeune qui voudrait se lancer dans ce secteur ?

"Aujourd’hui, l’expérience compte. Le diplôme ne suffit pas. Personnellement je privilégierais les diplômes de type licence professionnelle en tourisme. A Metz, il y en a une qui forme à la direction d’office, nous en avons également créée une en 2015 à Gérardmer options « activités de montagne ». Ces cursus conjuguent l’enseignement théorique et l’immersion en milieu professionnel, ce qui permet d’acquérir une expérience pratique d’un métier qui devient de plus en plus technique."

➜ Voir aussi : Les métiers et formations de l'animation touristique

 

* Mission Racine : Créée en 1963, cette mission interministérielle avait pour but de mener de grands travaux d'infrastructure en vue de développer le littoral de la Méditerranée. Elle s’est achevée en 1983.

You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'Aujourd'hui, l'expérience compte"") AS score , C.slug AS subC' at line 1