Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

L'iaelyon Business Game : la quête du Graal po...

L'iaelyon Business Game : la quête du Graal pour les entreprises

L’iaelyon Business Game, c’est plus qu’un événement fait pour des étudiants par des étudiants : c’est aussi une opportunité pour les entreprises de récolter des idées toutes fraîches et novatrices pour développer leur stratégie.

Publié le 15 Février 2018 à 18h00 | | 0 avis

L'iaelyon Business Game : la quête du Graal pour les entreprises

Rhodia, Michel & Augustin, Salomon, Crous Paris… elles sont nombreuses à être partenaires de l’événement. Tristan Mouz et son réseau, c’est une grande histoire. L’un des responsables de l’iaelyon Business Game a tissé des liens avec (presque) chacun de ses partenaires. Du bouche-à-oreille aux réseaux sociaux, il s’est démené pour dénicher les meilleurs partenariats.

 

Des challenges lancés par des entreprises

Vendredi 9 février, chacune des 25 équipes se penche sur une problématique, portant sur le thème de l’entreprenariat et de l’innovation. Une entreprise, un problème, une solution : voilà le challenge auquel les étudiants doivent faire face en deux heures seulement.

Amandine, l’une des coachs, présente à l’iaelyon Business Game pour donner un coup de pouce aux étudiants, nous éclaire. Elle travaille dans le financement de l’innovation, un secteur plutôt en osmose avec le thème mis à l’honneur lors de l’édition de cette année.

Les étudiants disposent d’une fiche, résumant les enjeux du projet. Elle constate que les équipes ont beaucoup d’idées très différentes, même celles qui planchent sur la même problématique.

Pour Amandine, ce qui est intéressant, c’est de se démarquer, de s’éloigner un peu du cadre imposé par l’entreprise. D’après la coach, les trois qualités pour être un bon entrepreneur sont l’audace, la persévérance et le réseau.

« [Les étudiants] sont là pour donner des idées auxquelles les porteurs de projets n’ont pas pensé », rappelle-t-elle. « Pour moi, ce sont ceux qui vont avoir le plus d’originalité qui s’en sortiront peut-être mieux… ».

iaelyon Business Game

➜ À voir aussi : Business Game : l'IAE de Lyon s'engage pour l'entreprenariat étudiant

 

Des idées neuves et jeunes : un potentiel à exploiter

L’iaelyon Business Game représente une opportunité à saisir pour les entreprises. C’est l’occasion pour elles de recueillir de nouvelles idées innovantes qui leur permettront d’améliorer leur stratégie, voire de la remodeler entièrement.

Romain Torres, co-fondateur de Freshr, nous parle de sa start-up et de son investissement dans l’iaelyon Business Game. Freshr, c’est un chatbot disponible sur Messenger qui réconcilie les jeunes et l’actualité. « Il prend en compte les centres d’intérêt de chaque utilisateur en échangeant avec lui, et en fonction, il lui envoie des condensés personnalisés de l’actualité », explique-t-il. « Nous comprenons tous les enjeux de consommation de revenus chez les jeunes et nous leur offrons une solution adaptée à leurs besoins ». Aujourd’hui, Freshr compte près de 100 000 utilisateurs et 6 millions de messages par mois.

Si cette start-up est aujourd’hui partenaire de l’iaelyon Business Game, c’est tout d’abord pour « donner un coup de main à Tristan qui est l’un de [ses] plus fidèles utilisateurs ». Mais au-delà de ça, c’est aussi pour « participer à cet écosystème de jeunes qui ont envie de se bouger ».

Pour son entreprise, les « retours neufs de personnes au cœur de [sa] cible », c’est-à-dire des jeunes, lui permettront d’évoluer de façon stratégique. L’équipe de Freshr, composée de trois personnes, souhaite prendre plus de recul sur son travail. Confier sa stratégie à des étudiants qui, eux, en ont, offre de nouvelles perspectives pour l’avenir et l’évolution de la société.

iaelyon Business Game

Romain Torres constate une « motivation de fou : toutes les deux minutes, [les étudiants] m’interpellent pour me poser une question et faire évoluer leur concept ». De plus, une dizaine d’équipes travaille sur sa problématique, Freshr a alors dix fois plus de chances de trouver LA bonne stratégie.

Le co-fondateur ne se considère pas encore comme un entrepreneur qui réussit mais c’est son objectif. Pour lui, un bon entrepreneur est curieux, humble et s’inspire de ce qui se dit. Il doit avoir la « force d’esprit » de trouver la bonne direction, de « s’inspirer de [ses] convictions personnelles mais aussi de celles des personnes autour pour créer quelque chose qui soit le plus viable possible ».

➜ À voir aussi : La suite du reportage bientôt disponible

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis