Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Le chef d'oeuvre chez les Compagnons du Devoir ...

Le chef d'oeuvre chez les Compagnons du Devoir : le témoignage d'un art de faire

Pour rejoindre la communauté des Compagnons du Devoir, il faut faire ses preuves. Chaque Compagnon doit réaliser ce qu’on appelle un travail d'adoption, puis de réception. De l’escalier miniature pour un menuisier à la pièce montée pour un pâtissier, cette épreuve est incontournable.

Publié le 23 Avril 2018 à 14h48 | | 0 avis

Le chef d'oeuvre chez les Compagnons du Devoir : le témoignage d'un art de faire

Marius Couavoux, le prévôt de la Maison de Lyon Nérard, explique la différence entre travail d'adoption et de réception : « Le travail d'adoption, c'est pour intégrer le Tour de France, tandis que le travail de réception, c'est pour devenir Compagnon. On n'est reçu Compagnon qu'une fois qu'on a réussi ce travail de réception ».

On ne demande pas au Compagnon de réaliser une œuvre grandeur nature, digne d’un très dur labeur. Il s’agit plutôt de la maquette d’un objet de dimensions variables, évidemment en accord avec la formation qu’il suit. C’est une étape qui précède les cérémonies d’Adoption et de Réception. Le chef-d’œuvre témoigne de l’accomplissement de la formation, mais aussi d’un style propre à chacun, d’une identité, d’un mode de vie.

 

Une preuve de talent 

À la fin de la formation du Compagnon, le travail de réception a pour rôle de prouver son potentiel, sa maîtrise de la technique et son talent dans son métier. C’est une épreuve à ne surtout pas négliger, puisqu’elle prouve que le Compagnon mérite son titre.

Les Compagnons, c’est une communauté qui se respecte et s'entraide. Chacun d’entre eux doit prouver qu’il connaît son métier. C’est pourquoi ils jugent leurs travaux de réception mutuels, et leurs exigences sont élevées ! Le chef-d’œuvre doit être à la fois unique, de qualité et admirable. Autant dire parfait !

Si son travail de réception est un succès, le Compagnon obtient alors son titre lors d’une cérémonie.

➜ À voir aussi : Reportage à la Maison de Lyon Nérard

 

Quelques exemples de travaux de réception

Couvreur

Travail de réception d'un couvreur


Ébéniste

Travail de réception d'un ébéniste


Maçon

Travail de réception d'un maçon


Maroquinier

Travail de réception d'un maroquinier


Menuisier

Travail de réception d'un menuisier


Pâtissier

Travail de réception d'un pâtissier


Mécanicien de précision

Travail de réception d'un mécanicien de précision


Chaudronnier

Travail de réception d'un chaudronnier


Charpentier et serrurier

Travail de réception d'un charpentier pour le socle et d'un serrurier pour l'arbre


Solier

Travail de réception d'un solier

➜ Voir le dossier : Les Compagnons du Devoir