Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

L'apprentissage par le voyage des Compagnons du...

L'apprentissage par le voyage des Compagnons du Devoir

Les Compagnons du Devoir, c’est bien plus qu’une simple formation. C’est une expérience unique, faite d’aventure et de découverte, et le voyage est une étape clé de la formation d’un Compagnon.

Publié le 24 Avril 2018 à 10h53 | | 1 avis

L'apprentissage par le voyage des Compagnons du Devoir

Le compagnonnage permet aux jeunes d’apprendre un métier utile et concret. Mais leur apprentissage va plus loin que les cours et le travail en entreprise. Il va même jusqu’au bout du monde.

Tout commence par le Tour de France. Après avoir obtenu son premier diplôme et rendu un travail d’adoption digne de ce nom, le jeune Compagnon part pendant cinq ans en moyenne. Il va de Maison en Maison de Compagnons, d’entreprise en entreprise, en France comme à l’étranger. Et il a le choix : il existe 183 sites d'accueil des Compagnons en France et à l'étranger, parmi lesquels 56 Maisons.

➜ À voir aussi : Le chef d'oeuvre chez les Compagnons du Devoir

 

L’apprentissage d’un métier, l’apprentissage de soi

Tout d’abord, le voyage permet aux jeunes de se perfectionner dans leur métier. « La plupart des métiers sont très diversifiés, ce n’est donc pas en restant dix ans dans la même entreprise que l’on va réellement connaître son métier », explique Marius Couavoux, le prévôt de la Maison de Lyon Nérard.

Les techniques varient d’une région à une autre : le jeune Compagnon peut ainsi connaître et maîtriser tous les aspects de son métier. Chaque année, il change de ville et d’entreprise. Mais tout en continuant les cours d’enseignement général et les activités culturelles, les soirs et les samedis.

Les jeunes Compagnons peuvent ensuite partir à l’étranger, où ils le souhaitent. Marius Couavoux nous explique que leur projet et leurs envies sont privilégiés. Ce départ à l’international leur permet à la fois de maîtriser une nouvelle langue et de s’enrichir auprès d’étrangers. C’est en s’expatriant qu’ils apprennent le plus sur leur métier, mais aussi sur eux-mêmes.

En effet, les Compagnons découvrent alors d’autres cultures, rencontrent de nouvelles personnes chaque année, perfectionnent leur maîtrise du métier mais également leur façon d’être. C’est en voyageant qu’ils gagnent en autonomie, en confiance en eux et en ouverture d’esprit.

C’est une opportunité à saisir, qui permet d’enrichir son parcours comme aucune autre formation ne le pourrait.

➜ Voir le dossier : Les Compagnons du Devoir 

Les avis sur cet article
0ne vempire

16 / 20

bien
Par

0ne vempire

- le 25 Avril 18h54
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis