Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Interview : Loïc, Gérant de Portefeuille chez...

Interview : Loïc, Gérant de Portefeuille chez Amundi

À 46 ans, Loïc est gérant de portefeuille chez Amundi. Titulaire d’un 3ème cycle en Gestion de patrimoine à l’ESLSCA Business School et diplômé de la Société française des analystes financiers, il nous raconte son parcours, de ses études à son poste actuel.

Publié le 26 Juillet 2017 à 17h30 | | 0 avis

Interview : Loïc, Gérant de Portefeuille chez Amundi

Le parcours universitaire de Loïc avant de devenir gérant de portefeuille

Bac B (ex-ES) à Saint-Germain-en-Laye (1987) puis EDC Paris, spécialisation gestion financière (1988-1992).

"J’ai choisi cette école de commerce post-bac sur bouche-à-oreille, et aussi parce que mon bac non scientifique me rendait problématique la voie de la classe prépa économique. Après un tronc commun de deux ans, très généraliste (comptabilité, marketing, statistiques, méthodes de vente, fiscalité, droit, informatique, économie…), je me suis orienté en gestion financière. J’y ai suivi des enseignements en contrôle de gestion d’entreprise, méthodes d’évaluation, analyse financière, comptabilité anglo-saxonne... J’ai eu la chance d’effectuer mon stage de fin d’études dans une filiale du Crédit Lyonnais spécialisée dans l’octroi de lignes de crédit aux entreprises américaines, à San Francisco. Une superbe expérience de trois mois, qui m’a apporté une ouverture sur l’économie mondiale."

➜ À Lire : Finance - Les métiers qui recrutent

 

3ème cycle en Gestion de patrimoine à l’ESLSCA (Ecole supérieure des sciences commerciales appliquées). (1993-1994)

"Au retour de mon service militaire, j’ai choisi cette filière pointue où je me suis perfectionné en fiscalité, en fonctionnement des marchés financiers, en droit… Un cursus achevé par un stage de 6 mois au Crédit Lyonnais Asset Management (CLAM). J’y ai découvert toutes les facettes du métier de gérant de portefeuille, avec deux mois passés à la gestion-actions, deux mois à l’ingénierie financière et les deux mois restants à la gestion de taux. En tant qu’assistant gérant, j’étais chargé des reportings sur les actes de gestion de fonds). Comme à l’époque, l’accès aux bases de données n’était pas encore généralisé, il m’est arrivé de passer des heures à saisir des cours de bourse !"

Depuis 1994 : le parcours professionnel de Loïc comme gérant de portefeuille

"En juillet 1994, j’ai été embauché à la gestion de patrimoine de la banque privée du Crédit Lyonnais, puis renvoyé au CLAM, alors confronté à un besoin de techniciens en gestion de taux… J’y ai trouvé ma place et y suis resté ! Après une courte période en tant qu’assistant de gérant, je suis devenu négociateur en produits dérivés de taux, avant d’embrayer sur la négociation de produits dérivés actions. Société française des analystes financiers."

"J’ai suivi ce parcours de formation interne pendant deux ans, en parallèle à mon travail. J’y ai découvert dans le détail la comptabilité des OPCVM (actions investies par un organisme de placement collectif). J’ai aussi appris comment analyser les résultats d’une entreprise cotée et comment l’évaluer dans un futur proche."

➜ À Lire : L'interview de Philippe, analyste financier

 

"CLAM a été racheté par le Crédit Agricole Asset Management, qui a fusionné en 2010 avec Société Générale Asset Management, sous le nom d’Amundi. J’ai débuté comme gérant de fonds épargne salariale (fonds obligatoire dans toute entreprise de plus de 150 salariés), secteur sur lequel Amundi est leader. La fonction de gérant de portefeuille est un terme générique dans la société : certains sont ingénieurs financiers, d’autres gérants de taux ou d’actions, d’autres gérants internationaux, d’autres encore sont spécialisés sur les produits dérivés… Pour ma part, j’y occupe actuellement le métier de gérant de portefeuille diversifié pour la clientèle des particuliers. Un gérant diversifié maîtrise toutes les classes d’actifs : actions, obligations et monétaire, sur un univers monde. Une fonction qui a de plus en plus le vent en poupe : la baisse des taux et la volatilité du marché amènent le public vers des professionnels pour gérer, clés en mains, leurs portefeuilles d’actifs. Je gère des fonds prudents (obligations principalement), des fonds équilibrés (50 % de taux, 50 % d’actions) et des fonds dynamiques (majorité d’actions). Depuis 2014, je suis également en charge de la gestion du fonds Amundi Patrimoine, une solution d’investissement phare pour la clientèle des particuliers."

 

Les qualités nécessaires pour faire un bon gérant de portefeuille ?

"Côté compétences techniques, une expertise approfondie du fonctionnement de l’environnement économique mondial est la condition sine qua non pour prévoir l’évolution de ce contexte économique et effectuer une sélection judicieuse des obligations et des actions. Il faut aussi être au fait du fonctionnement d’une entreprise cotée. L’idéal est de faire preuve d’un mix esprit scientifique – esprit commercial. Côté qualités humaines, une excellente maîtrise du stress est de mise : il faut savoir résister à la triple pression du marché financier, de la performance et du client. Des facultés d’anticipation s’imposent pour prévoir les évolutions du marché. Mais aussi un très bon esprit de synthèse, face à la nécessité de compulser énormément de documents pour se forger un point de vue et choisir d’acheter ou de vendre. Enfin, il faut avoir un grand respect des contraintes réglementaires et de la déontologie."

➜ Voir le dossier : Premier emploi : aides et conseils