Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Mélodie, architecte d'intérieur, témoigne : ...

Mélodie, architecte d'intérieur, témoigne : "J'exerce désormais au sein d'un collectif d'architectes aux spécialisations différentes"

Mélodie exerce le métier d’architecte d’intérieur au sein d’un collectif d’architectes. Elle décrit son parcours.

Publié le 06 Avril 2017 à 13h00 | | 0 avis

Mélodie, architecte d'intérieur, témoigne :

Pourquoi avoir choisi l’architecture d'intérieur ?

J'ai toujours été intéressée par les métiers de la construction et plus particulièrement par la menuiserie, métier qu'exerce mon père. Au départ, je voulais faire le même métier que lui mais je me suis orientée au fil du temps vers une profession qui permet d'avoir un œil sur tout les corps d'état et d'ainsi enrichir mes connaissances en ce domaine.

 

Quelle formation avez-vous suivie ?

Après un bac STI Génie Civil, je suis rentrée à l’École Boulle pour suivre un cursus BT Agencement. Après mon diplôme, j’ai poursuivi ma spécialisation en obtenant un BTS AEA - BTS Agencement de l’Environnement Architectural puis une licence professionnelle en Chargée d’Affaires en Agencement.

➜ À voir aussi : Les métiers et formations du Design

 

Pouvez-vous nous parler de votre parcours professionnel ?

Au terme de ma formation, l'entreprise dans laquelle j'effectuais mon alternance m'a proposé un CDI. J’ai c continué de travailler pour elle durant deux ans puis j’en suis partie pour m’associer avec deux anciens collègues, qui avaient créé leur société un an plus tôt. Au bout d’un an et demi, nous nous sommes séparés. J’exerce mon métier en nom propre depuis mars 2014.

 

Est-ce plus difficile d’être freelance ?

Il est vrai que ce statut peut s’avérer plus compliqué qu’un contrat en CDI. Au début, je souhaitais m’orienter vers une clientèle de particuliers. Malheureusement, les projets n’étant pas assez nombreux, j’ai rapidement décidé de m’ouvrir à de nouvelles perspectives. J’exerce désormais au sein d’un collectif d’architectes aux spécialisations différentes. Cela nous permet d’aborder des projets plus importants et de mutualiser nos connaissances, ce qui est très enrichissant.

 

En quoi consiste l'activité d'un architecte d'intérieur ?

En tant qu’architecte d’intérieur, je dessine et conçoit l’aménagement d’espaces intérieurs privés, publics ou commerciaux. C’est un travail rigoureux qui nécessite de prendre en compte de nombreuses réglementations, de respecter les budgets mais aussi les contraintes techniques. Je supervise également la résiliation des travaux, en vérifiant leur conformité au projet initial. Au quotidien, Je passe une grande partie de mon temps au téléphone avec de nombreux interlocuteurs ou devant un ordinateur à dessiner des plans, 3D, à faire des comptes-rendus de chantiers ou des dossiers de demande administratifs.

➜ Pour ceux qui préfèrent le dessin : Les métiers et formations du Graphisme

 

Que pensez-vous du secteur de l’architecture d’intérieur ?

Le métier se démocratise de plus en plus, notamment grâce aux émissions de télévision consacrées à cet univers. C’est très positif, car la demande est plus forte. Mais notre travail est souvent minimisé ou mal compris par les particuliers. Nos prestations leur semblent chères car beaucoup pensent qu’une seule visite d’appartement ou de maison permet à l’architecte de repenser tout l’espace. En vérité, il s’agit d’un travail de grande réflexion, à la fois pour trouver la solution idéale, mais aussi pour produire les supports explicatifs, comme les plans, les simulations 3D, etc… Et je ne parle pas de la réalisation du projet !

 

Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui voudrait se lancer dans ce métier ?

Le métier d’architecte d’intérieur est infiniment intéressant. Il faut l’exercer avec passion, car la partie réglementation, technique et administrative, relègue parfois l’aspect créatif au second plan. Malgré cela, il est primordial de rester curieux et de savoir s’inspirer de tout ce qui nous entoure. Notre monde évolue sans cesse, et l’architecture d’intérieur suit perpétuellement ses mouvements...


Ces écoles proposent une formation dans les domaines du graphisme, du design, des arts et infographies :

Passez votre souris sur un logo pour en savoir plus !

EIML


You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'J'exerce désormais au sein d'un collectif d'architectes aux spécialisations di' at line 1