Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

«Étudier en alternance requiert un double inv...

«Étudier en alternance requiert un double investissement: à l'école et en entreprise»

Interview - Alain Zalman est le directeur de Sup Career, l'école de commerce en alternance du groupe INSEEC. Interviewé par digiSchool, il revient sur les formations proposées en alternance et sur les points forts de l'école.

Publié le 05 Avril 2017 à 13h40 | | 1 avis

«Étudier en alternance requiert un double investissement: à l'école et en entreprise»

Sup Career accueille les étudiants à Bac+3, Bac+4 ou Bac+5 dans tous les domaines du management. Chaque année, l'école de commerce en alternance du groupe INSEEC accueille environ 750 étudiants en alternance. L'école a récemment déménagé ses locaux: depuis octobre 2014, les étudiants de Sup Career suivent leurs cours dans le 16ème arrondissement de Paris.

Quelles formations proposez-vous en alternance ?

Sup Career forme les étudiants en alternance en 3 ans (Bachelor), en 4 ans et en 5 ans.

Cinq filières sont proposées à Sup Career :

  • une filière marketing et commercial (de Bac+3 à Bac+5)
  • une filière web marketing (de Bac+3 à Bac+5)
  • une filière internationale (de Bac+3 à Bac+5)
  • une filière RH (de Bac+3 à Bac+5)
  • une filière produits financiers et gestion de patrimoine (de Bac+3 à Bac+4 uniquement)

➜ À lire : Témoignage de Ludovic, étudiant en alternance à Sup Career

Comment aidez-vous les étudiants à trouver une entreprise d'accueil ?

Les étudiants commencent les cours début octobre, mais il n'est pas obligatoire d'avoir une entreprise pour débuter les cours. La date limite pour signer un contrat professionnel se situe autour du 15 novembre.

Nous multiplions les mesures pour aider les jeunes dans leur recherche d'entreprise. Déjà, dès que l'étudiant s'inscrit à l'école, il est suivi par le service relation entreprise de Sup Career alors que les cours n'ont pas débuté.

Voici quelques exemples de soutiens apportés aux étudiants de Sup Career dans leur recherche d'entreprise :

  • Accompagnement dans la rédaction de leur CV et de leurs lettres de motivation
  • Suivi personnalisé : chaque étudiant à un interlocuteur direct en fonction de sa spécialité
  • Possibilité de réaliser des CV vidéos
  • Mise en place de "speed-dating" pendant la saison de recrutement : une quinzaine d'entreprises sont présentes
  • Mise en relation des CV des étudiants et des entreprises grâce à notre banque de données en ligne

Sup Career a aujourd'hui plus de 2500 entreprises partenaires avec lesquelles nous travaillons régulièrement.

Quel est le taux d'insertion de vos étudiants passés par l'alternance ?

L'alternance est clairement un atout pour l'insertion professionnelle des jeunes. Nos étudiants bénéficient d'une insertion professionnelle rapide et bonne. Cette insertion professionnelle est d'autant plus facile que le jeune a un niveau d'étude élevé.

Ainsi 50% des étudiants diplômés à Bac+5 restent dans l'entreprise dans laquelle ils ont effectué leur alternance.

Autre chiffre clé : 80% des étudiants ont trouvé un emploi dans les 5 mois qui ont suivi leur remise de diplôme.

Quelles sont les démarches à effectuer pour intégrer une formation en alternance à Sup Career ?

Les inscriptions pour intégrer Sup Career en septembre sont ouvertes. La procédure est présentée sur site de l'école. Tout d'abord les jeunes sont invités à se rendre à des journée d'information et des journées portes-ouvertes afin de découvrir l'école.

S'il est intéressé, l'étudiant s'inscrit pour passer des tests écrits. Il s'agit ici d'un mode d'évaluation global (synthèse, culture générale, test de logique, anglais) qui vise surtout à éviter les erreurs d'aiguillage.

➜ Voir le dossier : L'alternance : un tremplin vers l'emploi ?

Puis le candidat est convoqué à un entretien de motivation oral pour se présenter et évaluer ses aptitudes à l'alternance. Nous jugeons les candidats sur les deux examens : écrit et oral.

Selon vous, quel est le profil idéal de l'étudiant en alternance ?

Nous attendons, avant tout, des jeunes une réelle volonté. L'alternance n'est pas une solution de facilité, le rythme à tenir est difficile. Etudier en alternance requiert un double investissement: à l'école et en entreprise. Le jeune doit être capable de passer d'un monde à l'autre et de déployer la même énergie et la même envie dans chacune de ses missions.

Qu'est-ce qui différencie Sup Career des autres établissements formant en alternance ?

Chez Sup Career, la pédagogie est réaliste et adaptée au monde de l'alternance. Tous les intervenants que vous rencontrerez dans les salles de cours ou les couloirs de Sup Career sont des professionnels. Nous partons donc du vécu de chacun, de la pratique et des expériences concrètes en entreprises pour apprendre et progresser. Les échanges pédagogiques sont des échanges entre professionnels sur les métiers et sur les pratiques. 

Les avis sur cet article
zazoudu78

4 / 20

Sup career soi-disant une bonne école qui fait partie d’un bon groupe…ah ah ah ça c’est la vitrine mais dès que vous rentrez à l’intérieur ça n’a plus rien à voir, une école qui pense qu’à l’argent même quand vous voulez faire un cursus en alternance, ils trouvent les moyens de vous faire soutirer de l’argent coute que coute. Normalement si on fait de l’alternance tout est pris en charge par l’OPCA (inscription + frais de formation) aucun frais n’est donc à sortir de notre poche…mais ça c’est normalement. Avec sup career c’est différent ils arrivent quand-même à vous faire sortir de l’argent de votre poche ils sont forts quand-même ! Le pire c’est qu’ils ne vont pas avec le dos de la cuillère, ils vous demandent de verser 50 € de frais de dossier + 400 € de frais d’inscription et pour couronner le tout ils vous demandent de donner 30 € pour la cotisation BDE. Elle est belle l’histoire ! Donc au total vous aurez donné 480 € alors que vous n’êtes même pas sûr de trouver une entreprise, et quand vous faites la remarque aux responsables des admissions ils vous disent oui c’est normal c’est un risque à prendre…WAOOH c’est beau ! De plus les frais supplémentaires qu’ils inventent les 400 € + 30 € ils ne figurent même pas sur leur site internet il y a uniquement les 50 €, donc au final vous donnez de l’argent alors que vous ne savez même pas où il va, voir même, ce qu’ils en font. Alors si j’ai un conseil à vous donner n’allez surtout pas dans cette école, il y a d’autres écoles meilleures que celle-ci et qui eux ne vous font payer aucun frais. A FUIR AU PLUS VITE ! N'Y ALLEZ SOURTOUT PAS ! PENSEZ A VOTRE PORTE MONNAIE !
Par

zazoudu78

- le 25 Mars 19h42
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis