Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

L’alternance, choix stratégique des jeunes p...

L’alternance, choix stratégique des jeunes pour faciliter leur insertion professionnelle

Vous avez peur de ne pas trouver un travail ? On vous conseille l’alternance pour faciliter votre insertion professionnelle. Découvrez nos conseils sur cette page :

Publié le 28 Juin 2016 à 15h57 | | 0 avis

L’alternance, choix stratégique des jeunes pour faciliter leur insertion professionnelle

L’alternance est une formule qui permet aux jeunes d’acquérir des connaissances théoriques et des compétences de terrain. En augmentant leurs compétences pratiques, les étudiants augmentent leur employabilité et obtiennent un meilleur taux d’insertion sur le marché du travail que leurs homologues en parcours traditionnel.

Le plan de relance de l’apprentissage lancé par le Gouvernement vise à augmenter le nombre d’alternants dans une logique de réduction du chômage des jeunes. En effet, près de 70% des jeunes apprentis trouvent un emploi durable à la fin de leur formation. L’alternance semble être bénéfique pour l’insertion professionnelle des jeunes ce qui explique l’engagement de l’Etat en faveur de l’apprentissage.

 

Augmentation du nombre d’alternants dans le supérieur

L’alternance répond aux enjeux de compétitivité et de performance. Elle permet le transfert des compétences et la professionnalisation des jeunes. En répondant aux besoins des entreprises par des compétences de terrain, les jeunes facilitent leur future insertion professionnelle.

D’après, les études de la DARES :

  • En 2014, 34% des diplômés du supérieur étaient en alternance
  • En 2015, la France comptait 402 900 apprentis

Plus de 400 000 jeunes actifs ont donc été séduits par cette formation qui leur permet de développer leurs parcours professionnels. Parmi ces jeunes, on ne retrouve plus seulement les étudiants des filières professionnelles (bac pro, BTS, DUT…). De nombreux étudiants inscrits à l’Université ainsi que des étudiants d’écoles de commerce et d’ingénieurs choisissent désormais l’alternance.

Universités et écoles ont d’ailleurs développé leurs offres de formation en contrats d’apprentissage ou de professionnalisation. Par exemple, l’Université de Marne la Vallée propose 44 masters en alternance, l’Université de Strasbourg en propose une centaine. Dans les grandes écoles, les effectifs en alternance restent minoritaires mais augmentent peu à peu. Pendant l’année 2015-2016, 7,9% des diplômés du programme Grande Ecole effectuaient leurs formations en alternance.

Ces étudiants renforcent leur employabilité et constituent un vivier de talents que les entreprises peuvent recruter directement à la fin de leurs formations.

 

Faciliter l’insertion professionnelle des jeunes sur de nombreux métiers

L’alternance n’est plus réservée à ses bastions historiques qui étaient les secteurs du BTP, de l’hôtellerie-restauration, de la métallurgie, de la grande distribution. Cette formation alliant aspects théoriques et pratiques a séduit également les domaines de la banque, de l’assurance, du transport, de la communication, de la santé… Aujourd’hui, les formations en alternance préparent à de nombreux métiers sur des secteurs très divers.

Par exemple, les artisans sont très friands de jeunes en alternance. Selon eux, cette formation qui allie connaissances théoriques et réalités de l’entreprise est un choix stratégique. Elle permet la transmission de savoir-faire, le renouvellement des générations d’artisans et la lutte contre le décrochage scolaire des jeunes. Pour le secteur artisanal, la formation en alternance est un passeport pour l’emploi qui permet de rejoindre un secteur qui compte 4 millions d’actifs et plus d’un million d’entreprises.

L’insertion professionnelle est aussi largement facilitée pour les apprentis animateurs ou moniteurs. L’UCPA formation affiche un taux d’insertion professionnelle de 80 à 90% de ses jeunes diplômés. L’alternance permet l’apprentissage pratique de la pédagogie et des modalités de terrain. C’est aussi une voie de plaisir pour les jeunes qui ont un avant-goût de leur futur métier.

L’alternance peut même favoriser l’intégration professionnelle dans les structures culturelles. Le CFA des métiers des arts de la scène à l’Opéra national de Lorraine à Nancy forme des professionnels qui intègreront une dimension artistique dans leurs parcours professionnels.

Enfin, pour les personnes ayant un handicap, l’alternance est aussi un moyen de s’intégrer sur le marché du travail. En effet, certaines offres d’apprentissage ou de professionnalisation sont ouvertes aux travailleurs handicapés ce qui permet de les placer dans l’emploi. Ils montrent ainsi leurs compétences dans leurs métiers.

 

Être alternant, c’est augmenter ses chances d’intégrer le marché du travail grâce à l’acquisition de compétences de terrain. Face au chômage des jeunes, l’alternance est une voie royale pour entrer dans l’emploi.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis