Les dossiers du mois :

Rentrée décalée

N'attend pas la prochaine rentrée pour te réorienter !

➜  Voir le dossier

 

Parcoursup 2020

Calendrier, formations, nouveautés, méthodo, conseils !

➜  Toutes les clés

 

Réforme du bac 

Nouvelles matières, nouvelles modalités d'évaluation, actualités 

➜  Tout sur le Bac 2021

 

Rapport de Stage

Méthodologie étape par étape et exemples  :

➜ Voir le dossier

 

 

#digiMentor : les conseils d'orientation de Nathalie Hector, directrice du programme Grande Ecole de l'EM Lyon

 

 

 

étudier à l'étranger

 

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

 

 

Alternance : la déclaration de revenus 2018-20...

Alternance : la déclaration de revenus 2018-2019 pour les apprentis

Comment faire sa déclaration d'impôts quand on est apprenti ? Voilà une problématique qui concerne nombre d'étudiants en alternance. Pour bien connaître les règles d'imposition sur tes revenus et le rattachement au foyer fiscal de tes parents, suis le guide !

Publié le 12 Février 2019 à 10h33 | | 0 avis

Alternance : la déclaration de revenus 2018-2019 pour les apprentis

L’imposition des revenus de l’alternance

L’impôt sur le revenu touche l’ensemble des revenus perçus par le contribuable. De ce fait, les revenus de l’alternance devraient en principe être déclarés sur l’imprimé 2042. En effet, les jeunes en alternance bénéficient désormais des avantages et aussi des inconvénients des salariés. Cependant, ils peuvent bénéficier de l’exonération d'impôts pour les apprentis. Cette réduction d’impôts s’applique si l’apprenti est muni d’un contrat régulier d’apprentissage, peu importe que celui-ci soit imposé à titre personnel ou rattaché au foyer fiscal de ses parents.

Les salaires versés dans le cadre d'un contrat d'apprentissage sont donc exonérés à hauteur de 17 982 euros par an. Il faut donc déclarer sur ta fiche d'impôt toute somme qui dépasse ce montant. Petits exemples pour bien comprendre :

  • Si tu as perçu 18 000 euros au cours de l'année, tu devras déclarer 18 000 - 17 982 = 18 euros aux impôts.
  • Si tu as perçu 15 000 euros mais en ne travaillant que 10 mois (hors congés payés), le montant exonéré sera de 17 982/12x10 = 14 985 euros. Tu devras donc déclarer 15 000 - 14 985 = 15 euros aux impôts.

Pense que le service public s'est bien modernisé, et te donne accès à de nombreux outils en ligne pour gérer ses questions ! Tu pourras notamment retrouver sur le site du gouvernement les différents formulaires à remplir, papier comme numériques, ainsi qu'un simulateur de calcul des impôts pour l'année à venir.

➜ Vérifie : Alternance : quelle rémunération ?

 

Comment fonctionne le rattachement pour les jeunes en alternance ?

Si tu es mineur en alternance, tu es en principe rattaché au foyer fiscal de tes parents et n’as donc pas de déclaration personnelle à produire. Si tu es majeur, tu dois normalement faire ta propre déclaration. Toutefois, tu peux demander à être rattaché à tes parents si ton âge n’excède pas :

  • 21 ans au 1er janvier d'année d'imposition
  • 25 ans si tu justifie la poursuite de tes études

Le jeune en alternance est considéré comme poursuivant ses études. Etre rattaché à ses parents signifie ici que, comme un étudiant en cursus classique, tu seras rattaché au foyer fiscal de tes parents. Ceux-ci pourront alors bénéficier des effets du quotient familial (une demi-part, une part complète si tu es handicapé). Si tu déclares toi-même tes revenus, tes parents pourront déduire une pension alimentaire, qui constituera un revenu imposable pour le bénéficiaire. Tu bénéficieras également d'une demi-part supplémentaire si tu es marié ou pacsé.

N'oublie pas que les aides financières suivantes ne sont pas imposables :

  • Les bourses sur critères sociaux (BCS)
  • Les allocations logement (ALF, ALS, APL)
  • Les aides pour les personnes handicapés (AAH et PCH)

➜ Voir le dossier : L'alternance : un tremplin vers l'emploi ?