Les dossiers du mois :

Parcoursup 2020

Calendrier, formations, nouveautés, méthodo, conseils !

➜  Toutes les clés

 

Réforme du bac 

Nouvelles matières, nouvelles modalités d'évaluation, actualités 

➜  Tout sur le Bac 2021

 

Rapport de Stage

Méthodologie étape par étape et exemples  :

➜ Voir le dossier

 

 

#RENTREE 2020 : tout savoir sur la rentrée au lycée (protocole sanitaire, calendrier, positionnement)

 

 

 

étudier à l'étranger

 

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

 

 

L'aide de 8 000€ sera aussi attribuée pour l...

L'aide de 8 000€ sera aussi attribuée pour les contrats d'apprentissage de master

C’est une bonne nouvelle pour les étudiants de second cycle d’études supérieures et pour les futurs employeurs. Le Sénat a adopté ce 23 juillet un texte approuvant l'élargissement de l’aide à l'embauche de 8 000€ aux apprentis de niveau master. Explications.

Publié le 24 Juillet 2020 à 10h58 | | 0 avis

L'aide de 8 000€ sera aussi attribuée pour les contrats d'apprentissage de master

Booster l’embauche des apprentis en 2020

Dans le cadre du plan de relance pour l’apprentissage présenté début juin, le ministère du Travail avait annoncé une aide à l’embauche pour les entreprises de 5 000€ pour les apprentis mineurs et de 8 000€ pour les apprentis majeurs. Une aide déployée pour favoriser la signature de nouveaux contrats d’apprentissage en cette période post-Covid et de relance de l’activité économique. « Le coût d’un apprenti sera donc quasi nul la première année pour toutes les embauches entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 » avait déclaré Muriel Pénicaud. 

➜ A lire sur ce sujet : Les points clés du plan de relance pour l'apprentissage

Or, dans sa première version, cette aide ne s’appliquait qu’aux contrats de niveau CAP à la licence professionnelle (bac+3). De quoi faire grincer des dents la CFEDI, la CGE, la CPU, l’ANAF et plusieurs organisations professionnelles. Dans un courrier commun, les 8 signataires dénonçaient « une rupture d’égalité » pour ces étudiants de second cycle et demandaient l’extension du dispositif de soutien à tous les apprentis, sans distinction de niveau de diplôme.

La voie de l’apprentissage est en effet un réel vecteur d’insertion sociale et professionnelle pour de nombreux jeunes qui ne pourraient pas s’engager dans des études longues si leur formation n’était pas prise en charge dans le cadre d’une alternance. Pour les entreprises elles-aussi ! Ne pas pouvoir bénéficier de cette aide pour relancer leur activité en s’entourant de profils à haut niveau de qualification n’était pas égalitaire.

 

Une aide à l’embauche élargie aux étudiants en master

Ce 23 juillet 2020, le Sénat a donc adopté un texte précisant que les entreprises qui embauchent un apprenti de niveau bac+4, bac+5 pourront aussi bénéficier de l'aide de 8 000€ pour la première année de contrat. Celui-ci doit être conclu avant le 28 février 2021.

« L’aide aux employeurs d’apprentis prévue à l’article L. 6243-1 du code du travail est versée pour la préparation d’un diplôme ou d’un titre à finalité professionnelle équivalant au plus au niveau 7 du cadre national des certifications professionnelles » précise le texte (à consulter ici), c’est à dire un niveau master. De plus, le texte indique que les contrats de professionnalisation seront aussi éligibles à cette aide.

Suite à la décision de Sénat, la CFEDI, la CGE, la CPU, l’ANAF et les co-signataires « félicitent de la prise en compte de leur revendication et saluent le soutien et l’engagement du Parlement en faveur de l’apprentissage » par voie de presse. « Cette extension de l’attribution de la prime exceptionnelle au bac+4 et bac+5 est une reconnaissance de la réussite de l’apprentissage aux plus hauts niveaux de formation et de qualification » peut-on lire dans le communiqué commun.

Une bonne nouvelle donc pour les étudiants de second cycle d’études supérieures qui optent pour l'alternance à la rentrée. Et toi, es-tu fait pour l'alternance. Fais notre quiz !

➜ Objectif rentrée ! Trouve ton alternance sur notre job-board