Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Christian, conseiller agricole : « J'ai toujou...

Christian, conseiller agricole : « J'ai toujours été passionné par l'agriculture. »

À 59 ans, Christian exerce le métier de conseiller agricole. Diplômé d'un BTS agricole, il travaille depuis 36 ans au sein d'une association d'agriculteurs du Rhône, près de Lyon.

Publié le 19 Mai 2017 à 16h44 | | 0 avis

Christian, conseiller agricole : « J'ai toujours été passionné par l'agriculture. »

Mon parcours scolaire avant de devenir conseiller agricole

Baccalauréat professionnel conduite et gestion de l'exploitation agricole (CGEA, ex-Brevet de technicien agricole)

"Ayant grandi en milieu rural en Auvergne, j'ai toujours été passionné par l'agriculture. J'ai une attirance particulière pour l'élevage, sûrement parce que c'est une activité propre à ma région d'origine. En classe de quatrième, j'ai intégré le collège puis le lycée agricole de Clermont-Ferrand, où j'ai continué à suivre les enseignements généraux, tout en perfectionnant mes connaissances dans les techniques agricoles. J'y ai décroché le Brevet de technicien agricole, transformé il y a quelques années en baccalauréat professionnel conduite et gestion de l'exploitation agricole."

BTS Analyse, conduite et stratégie de l'entreprise agricole (ACSEA, ex-BTS Technique agricole et gestion d'entreprise)

"
Ce BTS polyvalent m'a permis durant deux ans de développer mes connaissances dans les techniques animales et végétales. J'y ai acquis des compétences dans le conseil juridique et financier pour pouvoir effectuer un diagnostic sur le terrain et proposer des solutions concrètes aux agriculteurs. Cette formation m'a été très utile car elle allie la technique au conseil. Elle permet ainsi de s'orienter vers plusieurs types de métiers. C'est après un stage de quatre semaines dans une exploitation laitière et porcine que j'ai choisi de me diriger vers le conseil."

➜ Voir aussi : Les métiers et formations dans le conseil et le commerce agricole

 

Mon expérience professionnelle en tant que conseiller agricole

"Chambre d'agriculture du Rhône
. Après mon service militaire, j'ai contacté mon ancien maître de stage, qui a parlé de moi au directeur de la Chambre d'agriculture du Rhône. Ce dernier a ensuite pris contact avec moi pour me faire passer un entretien à Lyon. Quelques jours plus tard, j'étais recruté comme animateur-conseiller agricole de secteur."

"Après un an d'essai, j'ai suivi une formation de huit semaines dispensée par le ministère de l'Agriculture pour être titularisé en tant que conseiller agricole. Nous étions 15 à l'époque, contre 130 aujourd'hui. Au bout de trois ans, j'ai été mis à disposition d'une association d'agriculteurs pour effectuer le même travail sur le même secteur. Après 15 ans, je suis devenu responsable d'un service de 10 personnes et membre du comité directeur départemental de l'association. Aujourd'hui, il faut un diplôme d'ingénieur agricole (bac +5) ou d'expert-comptable (bac +8) pour exercer mes fonctions actuelles."

➜ Voir aussi : Témoignage d'Audrey, conseillère en environnement

 

Mes missions au quotidien en tant que conseiller agricole

"Lorsque j'ai débuté, mon travail consistait essentiellement à rencontrer les agriculteurs et des responsables d'exploitation sur le terrain pour les aider dans leur travail. Ma mission était de les accompagner sur le plan technique (soins aux animaux, choix des produits, etc.) et d'animer des groupes constitués pour s'entraider. J'ai ainsi travaillé sur la mise en place du premier service de remplacement agricole dans le secteur, qui permet aux agriculteurs d'être remplacés en cas d'arrêt maladie ou de congé par exemple. Ce service n'existait pas avant."

"Mon excellente connaissance du milieu agricole local m'a tout de suite permis d'être efficace dans mon travail. En contrepartie, le fait de travailler sur place m'a peut-être privé d'ouverture sur l'évolution générale de la profession. Heureusement, des rassemblements régionaux et nationaux sont organisés chaque année pour nous confronter aux nombreuses problématiques de la profession."

"Petit à petit, mes missions ont évolué au fur et à mesure de ma carrière. Je suis de moins en moins sur le terrain, et de plus en plus au bureau pour des tâches d'administration et de management. C'est dommage car ce que je préfère dans mon travail, c'est le contact avec les agriculteurs."

digiSchool a sélectionné pour vous