Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Audrey, Conseillère en environnement : «J'aid...

Audrey, Conseillère en environnement : «J'aide à monter des projets d?énergie renouvelables»

Témoignage - A 30 ans, Audrey est conseillère en environnement au sein de l'association EnergETHIC, dans le Nord-Pas-de-Calais. Elle nous raconte son parcours, de ses études à son quotidien à son poste actuel.

Publié le 17 Mai 2017 à 12h01 | | 0 avis

Audrey, Conseillère en environnement : «J'aide à monter des projets d?énergie renouvelables»

Le parcours d’Audrey avant de devenir conseillère en environnement

Bac ES, lycée Paul Claudel à Laon, dans l’Ain (2004) puis master 2 en droit civil et sciences criminelles à l’université de Lille 2 (2009)

"Un diplôme de niveau bac+5, qui porte sur l’étude des différents contentieux juridiques (administratifs, mais surtout civils et pénaux) : des études censées amener à une profession judiciaire."

 

Année sabbatique, voyage autour du monde (2010)

"Une année consacrée à voyager : Etats-Unis, Canada, Thaïlande, Angleterre… Cette expérience, riche en rencontres, en lectures et en découvertes, m’a fait ouvrir les yeux sur l’urgence d’agir pour protéger notre planète. "

 

Jobs dans l’environnement (2011-2012)

"A mon retour, j’ai commencé ma réorientation en travaillant comme vendeuse dans une Biocoop à Villeneuve d’Ascq, puis comme responsable d’une boulangerie bio à Lille. Je m’étais posé la question de me diriger vers le droit de l’environnement, mais ce droit était plus souvent du côté de la répression, et moi davantage attirée par le côté préventif de l’écologie, aussi n’ai-je pas donné suite à cette idée."

➜ A voir : Métiers et formations de la Culture agricole

 

Mastère spécialisé d’éco-conseiller à l’Institut Eco-Conseil (Strasbourg) : 2012-2013

"Pour faire définitivement du développement durable mon métier, j’avais besoin de me former sur le plan théorique, mais aussi pratique. Au terme de 5 années d’études théoriques, je recherchais une formation complémentaire courte et rattachée au monde professionnel. C’est ainsi que je me suis dirigée vers Eco-Conseil, une association de défense de l’environnement associée à l’INSA de Strasbourg, une grande école publique d’ingénieurs et d’architectes.

Pendant cette formation très professionnalisante de 12 mois (dont 7 à Strasbourg), ouverte aux bac+4 avec 3 ans d’expérience professionnelle ou aux bac+5, j’ai découvert et approfondi de nombreux domaines d’enseignement, dispensés par des professionnels en activité : communication, développement durable, droit de l’environnement, étude des différents milieux, prévention et traitement des pollutions, urbanisme, montage de projets, conduite du changement…

Au programme également, un chantier, un travail en groupe de quatre, visant à répondre à une vraie demande d’une collectivité locale. Pour ma part, j’ai réalisé un diagnostic partagé d’un plan de déplacement pour la ville de Rosheim (Alsace), avec préconisations d’actions à la clé.

J’ai bouclé ce cursus par cinq mois de stage (d’avril à août 2013), dans une coopérative cabinet conseil à Lille, où j’ai assisté des consultants sur leurs missions (Agenda 21, animations à des démarches de développement durable dans des centres sociaux…). J’ai aussi réalisé des diagnostics de leurs pratiques sociales et environnementales afin de leur conseiller des pistes d’amélioration."

 

Depuis février 2014 : chargée de mission énergie renouvelable au sein de l'association EnergETHIC

"Diplômée en décembre 2013, j’ai envoyé des candidatures spontanées et ai été embauchée par l'association EnergETHIC en février suivant, d’abord en CDD de 11 mois, puis en CDI à partir de 2015. Je n’étais pas du tout une technicienne de l’énergie, mais ils recherchaient quelqu’un qui sache monter des projets et aussi faire de l’animation, donc ça a collé tout de suite entre eux et moi !

J’interviens sur le territoire du Pas-de-Calais, pour accompagner des porteurs de projets, collectivités ou groupes de citoyens, à monter des projets d’énergie renouvelables (solaire, éolien…).

J’ai notamment accompagné la création de la première centrale photovoltaïque citoyenne du département (installation de panneaux photovoltaïques sur trois toitures pour produire et revendre l’électricité), qui a vu le jour en avril 2015. Un projet financé et géré par les citoyens et acteurs locaux (entreprises, associations, collectivités…). Outre le montage technique, économique et juridique du projet, j’anime le comité de pilotage chargé de créer la société d’exploitation, mais aussi des réunions d’informations et des stands sur des forums ou des foires.

Je réalise aussi des études de faisabilité de chaufferie bois-énergie pour des collectivités, des agriculteurs ou des PME. Nous sommes également en train de développer un réseau bois énergie citoyen, un réseau coopératif visant à investir à la place des communes dans des installations de chaudières bois et de silos de stockage et à conclure avec la commune une prestation vente de chaleur, pour créer un circuit court de l’énergie."

 

Les qualités nécessaires pour être conseiller en environnement ?

"Il faut allier un savoir-être (capacité d’écoute, pouvoir de persuasion, ouverture, optimisme, capacité à travailler en équipe…) et un savoir-faire (conseil, animation, polyvalence…)."

➜ A voir aussi : Métiers et formations de la forêt