Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

« Vivastreet ou l'assurance de trouver un empl...

« Vivastreet ou l'assurance de trouver un emploi pour les « sans-diplômes »

Vivastreet reste un acteur incontournable du marché de l’emploi. En effet en près de 10 ans d’existence, il a su s’imposer en tant que référence du secteur.  Ce n’est pas moins de 70 000 offres publiées en permanence dont près de 5000 accessibles aux « Sans diplômes ».

Publié le 28 Juin 2015 à 10h30 | | 0 avis

« Vivastreet ou l'assurance de trouver un emploi pour les « sans-diplômes »

Un constat effarant

Chaque année, ce ne sont pas moins de 140 000 jeunes qui sortent du système scolaire sans diplôme, et tous peuvent prétendre à un poste sur www.vivastreet.com. Certains employeurs se laissent en effet séduire par les « sans-diplôme », si toutefois ils  font preuve d’une solide connaissance de l’activité et des métiers de l’entreprise, et surtout d’une motivation inébranlable.

Ce sont aujourd’hui près de 100 000 recruteurs qui passent par ce site  pour répondre à leurs besoins de main-d’œuvre qualifiée ou non, dans des secteurs dynamiques tels que le bâtiment, le commerce ou encore l’hôtellerie et la restauration. Avec 45 000 nouvelles offres par mois, plus de 10 % d’entre elles concernent des postes ne nécessitant pas de diplôme particulier.

Des secteurs d’activité en plein essor

Ces deux filières embauchent sans qualification même en période de crise. En 2016, 12 % des projets de recrutement concernent le secteur du commerce. Depuis 2012 et jusqu’à 2016, la grande distribution proposera 70 000 nouveaux postes ; elle est la 5ème branche la plus créatrice d’emplois.

Le commerce de proximité quant à lui gagne du terrain. Très prisé, il s’adapte parfaitement aux besoins des consommateurs : accessible (horaires étendus), créateur de liens, écologique (limite l’utilisation de la voiture), etc.

 La vente propose également plusieurs types d’apprentissages, possibles sans le BAC : BTS, formations de la CCI, alternance, etc.

La sécurité : un grand nombre d’offres à condition d’avoir un casier vierge

Qu’il s’agisse du privé ou du public, ce secteur est en demande. En un peu plus de 10 ans, les effectifs de cette activité ont augmenté de plus de 6 % pour compter en 2010, 131 000 salariés. 2/3 d’entre eux n’ont pas le baccalauréat. Dans la sécurité privée, 90 % des employés sont agents de surveillance

En résumé, on peut trouver des profession allant du gardien d'immeuble, agent de sécurité, de gardiennage ou de surveillance, mais aussi militaire de rang ou adjoint de sécurité, tous sont recrutés sans condition de diplômes.

Hôtellerie / Restauration / Tourisme

Dans cinq ans, ce secteur devrait embaucher environ 25 000 nouveaux salariés par an, pour répondre aux départs à la retraite, reconversions professionnelles et créations de postes. Par ailleurs, 64 % des jeunes qui travaillent dans ces entreprises n’ont aucun diplôme spécifique. Serveurs et garçons de café font partie du TOP 10 des métiers les plus recherchés en 2016.

Commis de cuisine, employé polyvalent de restauration rapide, employé de restauration collective, barman, croupier, pizzaïolo, réceptionniste, bagagiste, femme de chambre... Avec l’arrivée de la période estivale, les recruteurs embauchent déjà pour pallier leur pic d’activité. 5 000 offres disponibles sur le site

Service à la personne: en manque d’effectif

Ce secteur concentre 3 types d’activités : l’aide à la vie quotidienne, l’aide à la famille et l’aide aux personnes dépendantes (personnes âgées, handicapées). Aides à domicile et aides ménagères sont les seconds professionnels les plus convoités en 2016

Assistante maternelle, gardienne d’enfants, ou encore aide à domicile, L'explosion des métiers de services s'est accompagnée d'un développement important de postes de premier niveau. 2 000 offres disponibles

BTP : toujours prêt à former

Les employeurs ont du mal à renforcer leurs équipes, surtout en Ile-de-France. Le BTP est l'un des secteurs qui recrute le plus d’apprentis et permet donc de pouvoir évoluer. 71 % des entreprises par exemple peinent à embaucher des couvreurs : un métier accessible sans qualification mais avec une solide expérience de terrain.

Sans formation, il est possible de commencer en étant manœuvre sur les chantiers : décharger les camions, porter du matériel, etc. Pour des postes d’ouvriers qualifiés comme maçon, charpentier bois, charpentier métallique, carreleur, plaquiste, peintre, électricien, façadier, il faut passer par l’alternance. 5 000 offres disponibles 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis