Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Quels Salaires Possibles après 5 ans d'études ?

Quels Salaires Possibles après 5 ans d'études ?

Les salaires auxquels peuvent prétendre après lesétudiants à la sortie d'un master 2, dépendent essentiellement de la filière choisie par l'étudiant. Si la moyenne est de 30 000 euros brut par an, elle est en baisse comparée à celle des rémunérations d'avant crise de 2007.

26 Juillet 2017 à 15h50 | | 0 avis

Quels Salaires Possibles après 5 ans d'études ?

Des salaires plus bas que ceux d'avant la crise

Avec un master en poche, l’on peut espérer toucher un salaire de 30 000 euros brut. Un salaire moyen, identique à celui perçu avant la crise, dans les années 2006-2007. Cependant, il faut prendre en compte la hausse des prix par rapport à ces années, et là les salaires subissent donc une baisse de 10%.

Autre point négatif, après la réforme LMD (licence, master, doctorat), les masters 2 tout juste débarqués dans la vie active ont augmenté, environ 120 000 par an selon le Céreq, alors que dans un même temps les entreprises privilégient aux jeunes diplômés, des personnes déjà expérimentées.

➜ Pour gérer cette question : Comment Négocier son Salaire pour un Premier Emploi ?

 

Un écart important entre sciences et lettres

Si certains domaines se retrouvent donc saturés, ce n’est pas le cas de tous. Certaines disciplines promettent des salaires plus hauts que la moyenne. En effet, les ingénieurs ou les ressources humaines perçoivent des salaires respectifs de 32 200, 31 000 brut par an.

Par contre, si certains s’en sortent mieux, d’autres sont à la traîne niveau rémunération. C’est le cas par exemple des masters en lettres et arts avec une moyenne de 20 400 euros brut par an. Un écart tout de même de 12 000 euros entre le salaire le plus élevé et le plus le faible.

Des salaires qui évoluent aussi en fonction de l’établissement fréquenté, avec des rémunérations de 25 à 30% plus élevées pour les masters des écoles de commerce ou d’ingénieur.

➜ Jeunes actifs ou étudiants : Qui a droit à la prime d'activité ?

 

Des écarts aussi dans l'évolution de carrière

Si la crise a un impact sur les prétentions salariales espérées en début de carrière, elle en a aussi sur celles des évolutions de carrière selon une étude du Céreq. Avec un écart de salaire 3 ans après le diplôme, sur deux promotions, une de 2007 et une de 2010, qui sont de respectivement 22.3% et seulement 14% par rapport aux salaires de début de carrière.

Pour éviter les déconvenues, il reste un simulateur, mis en place par l’APEC, qui estime votre futur salaire en fonction de la branche et des fonctions occupées.

➜ Retour à la rubrique : 1er Emploi : Conseil, aides et offres

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis