Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Que faire si vous avez été refusé après un ...

Que faire si vous avez été refusé après un entretien d'embauche ?

Recevoir une réponse négative après un entretien d'embauche est démoralisant. La première chose que vous avez envie de faire, c’est de vous rouler en boule dans un coin et de ne plus parler à personne. (C’est normal.) Après vous être accordé un moment pour maudire l’existence, il va falloir trouver des solutions pour avancer.

Publié le 18 Janvier 2018 à 17h44 | | 0 avis

Que faire si vous avez été refusé après un entretien d'embauche ?

« Je suis désolé, mais nous avons retenu une autre candidature. Bonne continuation ! » Cette phrase, vous l’avez entendue au téléphone, ou vous l’avez lue dans un email. C’était bien la peine de stresser après votre entretien, au point d’avoir le ventre noué et presque plus envie de manger. Pourtant, vous en aviez tellement envie, de ce job ! Tous vos espoirs s’effondrent d’un coup. C’est une dure nouvelle, mais désormais, vous ne pouvez rien y changer. Première chose à savoir : ce n’est pas la fin du monde, et vous pouvez tout à fait continuer à vivre après ça. Voire obtenir un job encore meilleur que celui pour lequel vous avez été refusé ! 

 

Essayez de comprendre ce qui n’a pas marché en entretien

Si vous n’avez pas été pris en entretien, la première question à se poser est « Pourquoi ? ». Enfin, une fois que vous aurez arrêté de penser que les recruteurs ne sont que des imbéciles qui n’ont pas su reconnaître votre talent !

Donc. Pourquoi n’avez-vous pas été pris ? C’est une question que vous pouvez poser aux recruteurs eux-mêmes, et leur réponse vous aidera. Ils vous diront peut-être que vous n’avez pas un niveau assez élevé dans un domaine précis. Ils peuvent aussi vous dire, tout simplement, qu’ils ont trouvé un profil plus adéquat. C’est toujours dur à entendre, mais cela pourra vous orienter dans vos recherches d’emploi (vous saurez ce que les recruteurs recherchent précisément pour tel ou tel job), ou vous aider à affiner vos lettres de motivation.

Autre possibilité : vous avez peut-être échoué à l’entretien, tout simplement. (Ça arrive même aux meilleurs !) Peut-être avez-vous répondu maladroitement aux questions que vous posait le recruteur, ou que vous vous êtes montré trop stressé. Préparez-vous bien en amont la prochaine fois, faites des simulations sur le site de l’Apec et renseignez-vous bien sur l’entreprise où vous postulez.

➜ À voir aussi : Comment trouver un premier emploi quand on est jeune diplômé ?

 

Reprenez vos recherches d’emploi, et gardez la foi !

La Terre continue de tourner sans vous. Si vous broyez du noir trop longtemps, vous risquez de laisser passer des opportunités, alors retournez rapidement à la brèche ! Ce n’est pas parce que vous n’avez pas été pris à la fin d’un entretien que vous ne finirez pas par en décrocher d’autres… qui déboucheront enfin sur un emploi.

Motivez-vous. Faites-vous une playlist qui sera un best of de chansons badass s’il le faut, mais vous devez retrouver le moral. Changez votre façon d’aborder les entretiens, d’y répondre, ne reproduisez pas les mêmes erreurs. Adaptez vos réponses au recruteur. Montrez-vous curieux, posez-lui des questions, et faites durer la conversation ! Même si vous n’être pas pris à l’entretien suivant, vous vous améliorerez jusqu’à atteindre votre objectif.

Vous remettre en question, c’est une chose. Douter en permanence de vos capacités en est une autre. Alors levez la tête et candidatez !

➜ Voir le dossier : Jeunes diplômés : rechercher son premier emploi