Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Premier emploi : mieux vaut commencer dans un g...

Premier emploi : mieux vaut commencer dans un grand groupe

Une étude réalisée par le cabinet Kienbaum vient de révéler que les jeunes qui commencent leur carrière dans un grand groupe ont plus de chance d'accéder à des postes de direction par la suite. Cette enquête a été réalisée auprès de dirigeants français, allemands, suisses et autrichiens nés entre 1966 et 1975.

Publié le 08 Juillet 2014 à 09h26 | | 0 avis

Premier emploi : mieux vaut commencer dans un grand groupe

Pas de hasard

L'étude qui vient d'être publiée par le cabinet Kienbaum annonce que pour commencer sa carrière, il faut mieux se tourner vers les grands groupes. En effet, 6 dirigeants sur 10 qui ont répondu à l'enquête on avoué avoir beaucoup appris auprès d'un grand patron, comme un mentor. 20% reconnaissent même qu'il faut savoir saisir les bonnes opportunités et estiment qu'ils ont été là au bon moment. Pas de hasard donc en ce qui concerne le premier emploi. La voie privilégiée est donc de travailler dans un grand groupe. L'idée traditionnelle comme quoi il faut commencer dans un grand cabinet d'audit est mise de côté même si elle n'est pas complètement fausse. Il s'avère aussi qu'avoir occupé des postes dans différents pays n'est pas une clé qui ouvre toutes les portes non plus. 


Des différences outre-Rhin

Les différences de formations entre la France et l'Allemagne montrent quand même que les jeunes doivent faire leurs preuves. Du côté allemand, les formations sont plus techniques et professionnelles contrairement à la France où les futurs dirigeants sortent de grandes écoles. Les Français ont donc plus recours aux candidatures spontanées alors que les Allemands misent plutôt sur leur réseau. Il faut donc tout de même faire ses preuves pour pouvoir évoluer un jour.  

Voilà donc de quoi vous donner des idées pour vos choix de carrière, aussi ambitieux soient-ils. 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis