Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Pour vos entretiens de recrutement : osez le bl...

Pour vos entretiens de recrutement : osez le bluff !

Publié le 03 Janvier 2011 à 00h00 | | 0 avis

Pour vos entretiens de recrutement : osez le bluff !

Pour décrocher une école ou même un emploi, mentir pour favoriser le point de vue de l’interviewer est une pratique plutôt courante mais attention tout de même : au poker comme dans la vie, bluffer est un art !

Commencez par estimer votre potentiel de crédibilité

Souvent vous aurez à faire à des personnes sûres d’elles et qui n’hésiteront pas à vous poser des tas de questions. Dans ce cas, mentir est difficile car vous ne devrez pas vous embrouillez et avoir plusieurs versions différentes de vos mensonges. C’est facile à dire mais dans la réalité, avec le stress de l’entretien on peut vite se perdre.

entretien recrutementSoyez donc sur de vous et de vos informations. Ne dites pas que vous avez fait une partie d’un stage sur un sujet que vous ne connaissez pas du tout. Evaluer également la crédulité de votre interlocuteur. Partez du principe qu’une personne discrète, avec une faible confiance en soi, a tendance à ne pas remettre en cause ce qu’on lui dit.

Mais cela dépend aussi de votre confiance en vous. Si vous êtes confiant on doutera moins de vous automatiquement. Faites attention également que votre interlocuteur ne puisse pas connaitre trop précisément le domaine dont vous parler. N’allez pas raconter que vous avez étudiez la théorie YX à un interlocuteur qui est sorti deux ans avant vous de cette même école.


Etablissez une stratégie de bluff !

La base d’un bon bluff c’est d’éviter la spontanéité et l’improvisation. Si vous venez à mentir sans réfléchir vous risquez d’oublier ce point et si une question vient à être posé sur ce mensonge vous serez surpris et démasqué. Avant votre entretien réfléchissez à ce que vous pouvez raconter. Imaginez les points sur lesquels vous pourrez un peu déborder de la réalité et préparé vos arguments pour être le plus plausible possible. Un entretien sa se prépare et le bluff doit être intégrer à cette préparation.


Ne visez pas trop gros

mentir recrutementJuridiquement, mentir à son futur employeur est répréhendé par la loi puisque vous fournissez une fausse information avant de conclure un contrat. Vous risquez donc la nullité du contrat, c'est-à-dire le licenciement sans indemnité, c’est même vous qui devrez dédommager votre employeur… Ne l’oubliez jamais ! Parfois à vouloir trop mentir on perd plus que si on aurait dit la vérité.

Le bluff ne doit servir qu’avec parcimonie et surtout doit rester très plausible. D’expérience j’ai rencontré un jeune homme de 19 ans qui a arrêté ces études après le bac, me dire qu’il était chef de produit dans une entreprise nationale. J’ai douté de ses propos et j’ai contacté l’entreprise en question qui m’a éclairé sur son poste : assistant du chef de production. C’est un bon poste mais puisqu’il m’a menti je ne lui ai pas fait confiance et il n’a pas eu l’emploi pour lequel il postulait.

Nostro

Lire aussi :

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis