Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Fiche métier : opticien-lunetier

Fiche métier : opticien-lunetier

L’opticien-lunetier conçoit et réalise des équipements de correction de la vision adaptés aux clients. Mais son métier ne se limite pas à l’aspect scientifique et technique puisque c’est également lui qui fait la promotion de ces équipements et qui les vend. Son travail est varié et lui demande des compétences diverses.

Publié le 16 Avril 2012 à 14h17 | | 0 avis

Fiche métier : opticien-lunetier

Les missions de l’opticien-lunetier

L’opticien est en charge de la réalisation d’équipements de correction de la vision. Il centre, taille, polit et insère les verres dans une monture (il peut être aidé par un monteur). Il doit ensuite adapter la monture à la physionomie du client et vérifier si les verres correspondent à la vision du client.

L’opticien-lunetier agit presque toujours sur prescription médicale mais il est habilité, depuis peu, à renouveler les verres correcteurs sans ordonnance médicale.

Outre cet aspect technique, l’opticien joue également un rôle de conseiller auprès de ses clients. Il doit leur proposer des verres, lentilles et montures qui correspondent à la vue du client mais ces conseils peuvent également être d’ordre esthétique : il aide le client à choisir une monture adaptée à la forme de son visage. Enfin, il doit expliquer au client comment entretenir et manipuler ses lunettes.

Mais le métier d’opticien penche également du côté du métier de commercial : il doit attirer le client et l’inciter à choisir certains produits. De plus, il peut proposer des accessoires et des produits d’entretien pour augmenter ses revenus.

Enfin, il est en charge du suivi de ses produits et doit effectuer les réajustements, réparations ou nettoyages qui lui sont demandés.


Compétences requises

L’aspect technique du métier demande à l’opticien d’être minutieux. Les mesures qu’il prend doivent être précises et la réalisation des verres correcteurs lui demandent autant de précision et de minutie. Il doit donc avoir une certaine dextérité pour mener à bien ces missions.

L’opticien-lunetier doit se montrer convaincant et avoir le sens du commerce. Sans cela, il peut avoir des difficultés à dégager de bons revenus. Il doit également se montrer serviable, répondre aux questions des clients, les conseiller et les diriger vers certains articles.

Ses conseils peuvent être d’ordre esthétique, ce qui lui demande d’être physionomiste pour proposer aux clients des lunettes qui correspondent à la forme de leur visage. Cet aspect esthétique se retrouve également dans l’agencement et la décoration de sa boutique qui doivent attirer les clients potentiels.

Aussi, s’il tient sa propre boutique, l’opticien-lunetier doit avoir de bonnes compétences en gestion pour ne pas risquer de faire faillite.


Formation

Pour exercer le métier d’opticien-lunetier et ouvrir sa propre boutique il est nécessaire d’avoir le BTS opticien-lunetier. Pour intégrer cette formation en deux ans, il est vivement conseillé d’être titulaire d’un bac S ou STI2D.

La sélection des candidats se fait sur dossier et entretien de motivation.

Fiche formation :
Le BTS opticien lunetier >>
Venez découvrir la BTS OL dans le détail !

 


 

Où exercer ?

Les opticiens-lunetiers exercent au sein de magasins. Il travaille dans l’atelier pour préparer les verres et dans le magasin lorsqu’il est au contact du client. Ses horaires de travail sont les mêmes que les heures d’ouverture du magasin.

Il est assez aisé pour un jeune diplômé de trouver un CDI une fois son diplôme en poche : il existe plus de 11 000 magasins en France qui offrent plus d’emplois qu’il n’y a de diplômés. De plus, le vieillissement de la population va de pair avec une augmentation du nombre de personnes qui ont besoin d’équipements de correction de la vision.

S’il a le capital nécessaire, l’opticien-lunetier peut ouvrir son propre magasin. Il est toutefois plus risqué d’ouvrir un magasin indépendant tant il est difficile de concurrencer les grandes enseignes. De plus gérer un magasin demande d’avoir de bonnes compétences en gestion.


 

Salaire

Un opticien débutant qui est recruté en tant que salarié gagne environ 1600 euros brut par mois et il peut espérer gagner 2100 euros en fin de carrière.

S’il devient gérant d’un magasin ou s’il s’installe à son compte l’opticien-lunetier peut gagner de 2000 à 12 000 euros brut par mois selon le lieu où est implanté le magasin, le volume de sa clientèle, les produits qu’il propose et le nombre d’employés du magasin.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis