Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Découvrez le métier d'ambulancier

Découvrez le métier d'ambulancier

L’ambulancier doit transporter ses patients en toute sécurité quelle que soit l’urgence de la situation et l’allure à laquelle il doit rouler. Il doit être capable de se faire une idée rapide de l’état de santé de son patient pour prendre les mesures qui s’imposent si jamais celui-ci se dégrade. digiSchool média vous propose une fiche complète sur ce métier parfois méconnu et pourtant riche en émotions.

Publié le 25 Novembre 2013 à 10h41 | | 0 avis

Découvrez le métier d'ambulancier

Les missions de l’ambulancier

L'ambulancier peut travailler dans des structures très diverses : il peut être employé par un hôpital, par le Samu, la Croix Rouge ou encore des sociétés privées. Quel que soit l'organisme qui l'emploie, il doit être en mesure de garantir la sécurité des personnes qu'il transporte et ce dans des conditions parfois difficiles. Un bon ambulancier doit donc faire preuve d'un grand sang-froid et de bons réflexes. Contrairement à ce que l'on peut penser, l'ambulancier n'est pas seulement un chauffeur de véhicule sanitaire, c'est aussi une personne qui a certaines connaissances médicales qui doivent lui permettre d'évaluer l'état d'un patient assez rapidement. Il peut par exemple intervenir, si besoin est, pour apporter les premiers secours ou pour appliquer des consignes laissées par un médecin.

Parallèlement à son aspect médical, l'ambulancier doit faire en sorte d'avoir un véhicule en parfait état de marche : il en est entièrement responsable. Il lui incombe de vérifier avant chaque trajet le bon fonctionnement de son véhicule pour transporter ses passagers dans des conditions optimales.


Les différentes formations pour devenir ambulancier

Il n'y pas de chemins détournés pour devenir ambulancier : le seul moyen pour vous d'y arriver est de suivre et valider le Diplôme d'Etat d'Ambulancier. En France 60 établissements proposent cette formation dont 14 en alternance.


L’insertion professionnelle de l’ambulancier et ses perspectives

Avant de pouvoir exercer votre métier vous devrez évidemment être détenteur du Diplôme d'Etat d'Ambulancier ainsi que de votre permis B depuis au moins 3 ans. Vous devrez également avoir suivi une formation aux gestes et soins d'urgence niveau 1. Enfin pour pouvoir passer votre diplôme vous devrez être à jour dans vos vaccinations et présenter une attestation préfectorale d'aptitude à la conduite d'une ambulance.

L'ambulancier a diverses possibilités pour intégrer le marché du travail. Il peut tout d'abord postuler dans une entreprise privée. C'est la solution retenue par le plus grand nombre de ces professionnels de la santé. Ils travaillent majoritairement dans de petites entreprises familiales. On leur demande alors d'être très adaptables quant aux horaires qu'ils feront : ils peuvent en effet être appelés à n'importe quel moment du jour ou de la nuit par période de 24 heures au bout desquelles ils sont relayés par une autre équipe.

Un ambulancier peut également choisir de monter son entreprise et travailler à son compte. Cette stratégie est souvent adoptée dans les milieux ruraux. Ce choix de vie n'est cependant pas sans conséquences sur les rythmes de travail, en plus des lourds horaires induits par l'emploi d'ambulancier il faut aussi gérer l'entreprise au jour le jour avec tout ce que cela implique. A noter que pour qu'un ambulancier puisse exercer à son compte il doit préalablement demander un agrément auprès des services préfectoraux.

Après plusieurs années d'expérience un ambulancier peut aspirer à devenir régulateur d'une structure de soins. Il devra alors gérer les interventions d'une ou plusieurs équipes mais aussi les demandes de prise en charge ainsi que l'organisation des interventions.


La rémunération type d’un ambulancier

Un ambulancier junior touchera au début de sa carrière le SMIC soit 1436 euros bruts par mois. Avec plus d'ancienneté et suivant les structures, un ambulancier senior peut prétendre à un salaire compris entre 2000 et 3000 euros bruts par mois.

Crédits photo : © stefanolunardi - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis